un article·Un thème

Dix ans, papa

sablier dix ans

« Une fois la tempête passée, tu te demanderas comment tu as fait pour la traverser, comment tu as fait pour survivre. Tu ne seras pas très sûr, en fait, qu’elle soit vraiment achevée. Mais sois certain d’une chose : une fois que tu auras essuyé cette tempête, tu ne seras plus le même. Tel est le sens de cette tempête. »

Haruki Murakami, Kafka sur le rivage

Lire la suite

Publicités
un article·Un thème

Good bye 2017, Hello 2018, le changement c’est maintenant !

ecriture
Cette année, cela fera sept ans que je blogue. Sept ans que La Puce à l’Oreille est né et que je partage avec vous mes lectures. Pendant ces sept longues années, je suis passée par différentes phases, la fierté, le doute, l’abandon, la création. Depuis quelques mois, La Puce à l’Oreille est laissé sur le banc de touche. J’écris, mais pas pour lui. Je réfléchis, longuement, sur le chemin que j’aimerais prendre. Lire la suite

un article·Un thème

Salon du livre jeunesse, plus qu’un salon…

Cette année, une fois n’est pas coutume, je suis retournée à Montreuil pour arpenter les allées du Salon du livre et de la presse jeunesse. La première fois que j’ai mis les pieds dans ce salon, c’était en 2012. Je n’y avais jamais été. Je n’avais jamais fait de salon du livre alors que j’habitais en région parisienne et que celle-ci regorge de salons divers. Cette année-là, je découvrais les blogs et forums littéraires, La Puce à l’Oreille était en marche depuis 2011, j’avais fait connaissance avec d’autres lecteurices. Cette année, c’était l’occasion de mettre des visages sur ces personnes derrière l’écran et surtout, cette année-là, je rencontrais celle qui serait ma plus grande amie et confidente. Lire la suite

un article

Journée internationale du chat

Fortement inspirée par l’article de BettieRose Books et voulant varier mes articles, quelle bonne excuse que de parler de nos amis félins. Comme quelques lecteurs(rices) de ma connaissance, j’ai moi-même deux chats. Chipie est une black panther qui tient plus du loukoum que de la fleur délicate. Adepte du grattage de bidon, elle serait prête à manger ses maîtres pour une crevette.
A côté de cette précieuse princesse, j’ai adopté Popset, boulet de son état, entre câlin gratuit et coup de dent inapproprié. Tout cela pour dire que nos compagnons à quatre pattes sont présent un peu partout dans l’imaginaire et le culturel. Alors aujourd’hui, j’en profite pour vous parler d’un roman, d’un manga et d’une petite série animé. Lire la suite