un article·Un thème

Dix ans, papa

sablier dix ans

« Une fois la tempête passée, tu te demanderas comment tu as fait pour la traverser, comment tu as fait pour survivre. Tu ne seras pas très sûr, en fait, qu’elle soit vraiment achevée. Mais sois certain d’une chose : une fois que tu auras essuyé cette tempête, tu ne seras plus le même. Tel est le sens de cette tempête. »

Haruki Murakami, Kafka sur le rivage

Dix ans, papa

Qu’est ce que c’est dix ans dans une vie, papa?
Dix ans, papa.
Il y a dix ans, papa, j’avais dix-huit ans. J’avais dix-huit ans et je ne comprenais rien au monde.
Il y a dix ans, papa, je vivais avec l’espoir et la déception au fond du cœur.
Il y a dix ans, papa, je n’imaginais pas une vie sans toi, malgré la maladie et la déchéance.
Il y a dix ans, papa, j’attendais. J’attendais que tu guérisse. J’attendais que tu te réveille.

Il y a dix ans, papa, je me suis dit que j’allais te rendre fière de moi.
Il y a dix ans, papa, je ne savais pas que cela serait mon dernier geste pour toi.
Il y a dix ans, papa, j’ai couru, si vite, si fort, pour savoir, je me suis précipitée, en espérant que tu entendes ma voix.
Dix ans plus tard, papa, j’espère encore que tu aies entendu ces derniers mots.

Il y a dix ans, papa, maman a ouvert la porte de ma chambre.
Il y a dix ans, papa, elle m’a annoncé, de but en blanc, que c’était fini.
Il y a dix ans, papa, je n’ai pas réalisé.
Il y a dix ans, papa, il fallait que j’affronte la réalité et elle était très éloignée de toi.
Il y a dix ans, papa, je me suis levée, habillée et j’ai continué ma vie.
Il y a dix ans, papa, je me suis assise devant une feuille dont je ne comprenais aucun mot, parce que le monde n’avait plus de sens. Le monde continuait de tourner sans moi.

Il y a dix ans, papa, j’ai pleuré, mais pas tout de suite.
Je me rappelle de ce jour où je t’ai vu pour la dernière fois, il y a dix ans, papa.
C’est là que les larmes ont coulé.
Il y a dix ans, papa, j’ai vu un homme qui était toi, mais ne l’était pas.
Il y a dix ans, papa, j’avais dix-huit ans et j’ai compris que c’était fini.
Il y a dix ans, papa, je ne savais pas qu’un autre chemin s’ouvrait devant moi.
Il y a dix ans, papa, j’ai ouvert la porte au plus grand chagrin de ma vie.
Il y a dix ans, je ne savais pas ce qui m’attendait.

Aujourd’hui, je fais face à dix ans d’absence.
Dix ans, papa.
Je te le cris, DIX ANS, PAPA.
J’ai survécu, papa.
Dix ans ans sans toi.
Dix ans, papa, où j’ai grandis.
Je regarde ces dix années écoulés, papa.
Tu n’es pas là, mais, moi, je suis là.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Dix ans, papa »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s