Contemporain·Métamorphose·Soleil

Les carnets de Cerise, tome 3 et 4 – Joris Chamblain & Aurélie Neyret

Édition : Soleil, Métamorphose
Genre : Jeunesse, Contemporain
Volume : 4 (en cours)
Prix : 15.95€

Quatrième de couverture

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commence à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux…

Cette fois, elle s’intéresse à Sandra… Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors lies à la vie de la jeune femme ?

Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années…

Avis

Après ma lecture des deux premiers tomes des Carnets de Cerise, j’ai profité d’un tour à la bibliothèque pour prendre les deux derniers sortis.

Avec sa rentrée au collège, Cerise est beaucoup plus occupée et voit moins ses amies, Erica et Line. Malgré tout, le trio fait la rencontre de Sandra, une relieuse. Cette dernière les emmène dans son atelier qu’elle a hérité de son père. Dans cet atelier, on découvre une myriade de livres anciens et d’autres trésors qui entraînent Cerise sur une nouvelle enquête.

Le quatrième tome aurait été sous le signe de la famille, des vacances entre Cerise et sa mère, si un nouveau mystère ne s’était pas glissé entre elles deux. Depuis l’histoire avec Sandra, Cerise est plus fragile, l’absence de son père lui pèse et elle ne sait comment en discuter.

Ces deux tomes ont une atmosphère plus triste, pus émouvante. Cerise est confrontée à ses émotions tout au long des deux intrigues la touchant plus qu’elle ne le voudrait. C’était un point que j’avais beaucoup apprécié sur les deux premiers tomes où on voyait que Cerise évoluait et se remettait en question.

Les Carnets de Cerise nous entraîne dans des enquêtes captivantes où le lecteur apprends au côté de son héroïne. Il l’accompagne dans ses aventures et lors de son rapport quotidien dans son journal. Cerise continue de retranscrire ses idées, ses questions et tout ce qu’elle apprends.

Une fois de plus, le dessin mélange astucieusement les planches BD dans un ton hivernal dans le tome 3 ou plus sombre et froid dans le tome 4 et les morceaux du journal intime de Cerise avec une écriture enfantine. Par des petites touches de ci de là, on voit que Cerise et ses amies ont grandi, même d’une toute petite année, elles font plus grandes et plus matures.

Les Carnets de Cerise se bonifie au fil des tomes. Les auteurs mettant en avant plus d’émotions, j’ai été ému par les fins du troisième et quatrième tomes, ouvrant sur une porte plus personnelle de la vie de Cerise qui reste le plus grand mystère.

Série – Les Carnets de Cerise
– Tome 1 : Le zoo pétrifié
– Tome 2 : Le livre d’Hector
– Tome 3 : Le dernier des cinq trésors
– Tome 4 : La déesse sans visage

*Commander sur Amazon : Les Carnets de Cerise, tome 3 : Le Dernier des cinq trésors
Les Carnets de cerise, tome 4 : La déesse sans visage

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les carnets de Cerise, tome 3 et 4 – Joris Chamblain & Aurélie Neyret »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s