Mazarine

La fille d’avant – J.P. Delaney

Édition : Mazarine
Genre : Thriller
Pagination : 428
Prix : 21.90€

Quatrième de couverture

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

Avis

La fille d’avant a été plutôt bien accueilli par la blogosphère et c’est ce fait qui m’a attiré vers ce roman. Et je dois dire que je n’ai pas été déçue par ma lecture, l’auteur m’a mené par le bout du nez du début à la fin.

Jane et Emma sont éloignées par le temps, mais elles ont vécu au One Folgate Street. Toutes deux ont affronté un questionnaire bien particulier et dû rencontrer le propriétaire de cette demeure unique, Edward Monkford.Le problème, c’est qu’Emma est décédée dans cette maison, et Jane essaiera de savoir pourquoi et comment.

Dès le départ, on sent que le roman va nous entraîner vers quelque chose de malsain. Les chapitres s’alternent entre la voix de Jane (le présente) et celle d’Emma (le passé). On y découvre deux femmes frappées par un drame, Jane, un deuil pré-natal et Emma, un viol. Elles n’ont qu’une envie tourner la page. C’est ce que le One Folgate Street et son étrange créateur leur propose.

Le One Folgate Street est une maison d’architecte aussi minimaliste qu’une boîte vide, dotée d’une technologie de pointe. Ici vous laissez tous le superflu sur le pas de la porte et devez vous plier aux règles drastiques. C’est ce qu’Emma et Jane vont faire malgré les doutes et les questions qui les tiraillent. On résiste difficilement à cette maison et Edward Monkford sait être convaincant.

L’architecte apparaît comme un homme froid et distant qui tient à avoir le contrôle sur tout. Pourtant, Emma et Jane vont très vite tomber sous son charme. On sent bien que leur relation est nocive, entre cette maison qui fait tout et Edward qui décide de tout, il y a peu de place pour le reste. Tout un mystère entour Edward et sa maison, il reste silencieux sur son passé malgré les questions et les suspicions.

Malgré tout, Jane est une femme curieuse et la mort d’Emma dans la maison où elle vit maintenant est une énigme qu’elle veut résoudre. A force de recherches et de questions, on est pas toujours heureux des réponses qu’on trouve.
Emma, elle, se pose plus comme une victime, elle se laisse vivre au gré des envies d’Edward.

A vrai dire, je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages que j’ai trouvé surjoué, mais je dois admettre qu’ils font leurs effets. On se prend au jeu tantôt avec Emma, tantôt avec Jane. Au fil des dialogues et des découvertes, tout est remis en question, on ne sait pas à quel personnage on peut faire confiance. On erre dans un brouillard où la vérité n’est pas encore écrite.

La fille d’avant est un roman bien rythmé où deux intrigues se jouent et s’entremêlent. L’auteur arrive à tenir son lecteur tout au long du roman et si vous pensez avoir les réponses, laissez-moi vous dire que vous devez sûrement vous tromper.

Publicités

4 réflexions au sujet de « La fille d’avant – J.P. Delaney »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s