Collection R·Robert Laffont

Opération pantalon – Cat Clarke

Titre VO : The Pants Project
Édition : Robert Laffont, Collection R
Genre : Jeunesse, Contemporain
Pagination : 220
Prix : 14.90€

Quatrième de couverture

Liv Spark, 11 ans, est un garçon transgenre élevé au sein d’une famille ouverte d’esprit. Avoir deux mamans, c’est vraiment le pied, et Liv est impatient de commencer le collège et de s’y faire de nouveaux amis. Garçon ou fille, la question ne s’est jamais posée pour le moment, ses parents le laissant s’habiller et s’exprimer comme il le souhaitait. Mais tout va basculer lorsqu’il découvre qu’il lui faudra porter une jupe. Liv n’a aucune envie de se plier à la politique stricte de son école concernant l’uniforme, mais il n’est pas encore prêt non plus à partager son secret, il lance alors l’Opération Pantalon, une campagne qui vise à permettre aux filles de porter un pantalon. Si tout le monde pense qu’il est une fille, eh bien, il fera semblant…pour le moment. Pendant cette campagne, Liv va être victime de harcèlement scolaire, d’un deuil familial et des remarques désagréables du proviseur. Après s’être fait jeter par son meilleur ami, Liv va devoir réapprendre à faire confiance. Trouvera-t-il le courage de partager son secret, et de dire à sa famille et à ses amis qui il est vraiment ? Opération Pantalon est un livre plein d’humour et de tendresse qui parle d’amitié et de comment rester fidèle à soi-même.

Avis

Je me lance toujours dans un Cat Clarke avec l’avidité d’avoir le cœur qui explose. C’est assez peu arrivé, mais je dois lui reconnaître ce talent de sortir des sentiers battus et de le faire avec justesse.

Olivia Spark a onze ans et malgré son prénom plutôt féminin, il se sent plutôt garçon et préfère se faire appeler Liv.
Liv a su mettre un étiquette sur ce qu’il est, un transgenre, mais il n’a pas encore réussi à dévoiler son secret à sa famille et sa meilleure amie. A vrai dire, avec ses deux mamans et son petit frère, il est plutôt heureux et peut faire ce qu’il veut jusqu’à la rentrée dans son nouveau collège. Dans celui-ci l’uniforme est de mise et surtout les jupes sont obligatoires pour les filles alors même si Liv se sent garçon, il ressemble bien trop à une fille. A onze ans, Liv livre son premier combat pour la liberté.

Opération pantalon est un roman jeunesse assez court avec une intrigue originale et simple qui fonctionne à merveille. Cat Clarke ne tombe pas dans la facilité et la mièvrerie. Avec sincérité, elle nous décrit le quotidien de Liv qui doit affronter les conventions sociales tout en essayant de rester lui-même, celui qu’il a choisi d’être.

Sur ses épaules pèsent le poids de son secret, de sentiment encré en lui qu’il est un garçon qu’importe comment la nature l’a fait. Il doit affronter les moqueries et l’ignorance des adultes et des enfants. Très vite, Liv est victime de harcèlement par deux filles de sa classe vite rejoint par sa « meilleure amie ». Cette dernière (dont je ne me souviens plus du nom) n’arrive pas à accepter que son ami soit différent, qu’il n’est pas envie d’être populaire si c’est pour être méchant, qu’il n’accepte pas les injustices. Elle va donc lui tourner le dos et faire parti des persécutrices.

Heureusement Liv n’est pas seul, il va réussir à s’intégrer à une bande d’amis qui vont le soutenir tout au long de cette « opération pantalon ». Et oui, Liv a décidé qu’il n’a pas laissé un règlement désuet décide de sa façon de s’habiller et de son confort quotidien. Au départ, le garçon reste plutôt silencieux sur son projet et ce qu’il subit. Il préfère mentir à ses mamans plutôt que de leur faire du mal en avouant que les autres le maltraitent. Il faut dire que les autres ne rigolent pas que son côté étrange, ils n’hésitent pas à injurier la famille de Liv qu’ils trouvent anormale.

Avec Opération pantalon, Cat Clarke met le doigt sur une réalité de la vie. Encore bien trop de gens n’hésitent pas à juger la différence. Une différence qui les dérange, sans se soucier de la souffrance des personnes qu’ils maltraitent de leurs mots et leurs gestes. Même si le public visé est plutôt jeunesse, qu’importe notre âge de lecteur on ne peut que être touché par ce que subit Liv. Et si il n’est pas parfait, il apprends au cours du roman à sortir lui aussi des clichés et des préjugés. Un beau message de respect et de tolérance!

Publicités

4 réflexions au sujet de « Opération pantalon – Cat Clarke »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s