Préludes

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent – Elie Grimes

Édition : Préludes
Genre : Chick-lit
Pagination : 448
Prix : 16.90€

Quatrième de couverture

Zoey est la sœur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton.
Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey
n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l’épreuve, jusque dans les moindres détails…

Avis

J’avoue que c’est le titre qui m’a attiré vers ce roman malgré une quatrième de couverture plutôt banale.

Zoey, la trentaine, est traiteur à son propre compte. A l’occasion de l’anniversaire de mariage de ses parents, elle a préparé le buffet sous l’œil critique de sa mère, Fran. Toujours accompagnée de Dalton, son frère et Adrian, son meilleur ami, Zoey a toujours fait les quatre cents coups. Cet anniversaire n’en sera pas exempté, aidé de l’alcool, elle et Adrian vont quelque peu se lâcher et le réveil, nu, au côté de son meilleur sera plutôt ambigu.

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent est un roman cool et divertissant. L’intrigue plutôt commune n’empêche pas de passer une agréable lecture au côté de Zoey. Bien que talentueuse, la jeune femme reste peu sûre d’elle-même et souvent critiquer par sa mère. Célibataire à trente ans, sa famille se demande encore quand elle passera la corde au cou d’un homme et surtout autour de celui d’Adrian.

La relation des deux amis va prendre un tournant lorsque Zoey va se réveiller un matin de soirée bien arrosée à côté d’Adrian nu. Ce dernier peu loquace va passer sous silence cette petite soirée laissant Zoey imaginer tous les scénarios possibles. Lors de cette soirée, elle va aussi avoir l’occasion de rencontrer Matthew Ziegler, un critique gastronomique renommé.

En réalité, Zoey, c’est un peu une sauvageon. Dynamique, passionnée, obstinée, elle ne voit pas l’intérêt de promouvoir plus que ça son entreprise, étant donné qu’elle est la seule à travailler en cuisine. Bien sur, ce n’est pas au goût de Sally qui a de grands projets. Autant dire qu’elle tombe des nues quand elle apprends que Zoey a discuté avec Matthew comme si c’était une personne lambda. De l’autre côté, la famille de Zoey est dispersée entre sa mère qui a l’air d’avoir peu d’estime pour elle et sa grand-mère, Nana avec qui elle entretient un lien très fort.

Tout ce beau monde gravite autour de Zoey, elle-même voguant entre chacun dans un imbroglio fort amusant. De non-dits en déconvenues, les personnages se fuient et se trouvent dans un joyeux fatras. On désespère de voir Zoey si peu douée en communication, Sally, trop gentille pour assumer ses idées, Adrian, trop muet pour se jeter à l’eau, et Matthew, mystérieux, mais engagé. Il n’y a que Dalton qui s’en sort plutôt bien. Tous sont attachants à leur manière. On aimerait les bousculer un peu pour en savoir plus car même le lecteur reste dans l’ignorance.

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent a réussi à me surprendre et me faire rire malgré une intrigue conventionnelle. L’autrice a misé sur des personnages hauts en couleur et attrayants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s