Top Ten Tuesday

Top Ten Tuesday! #27

f634a-1658773_orig

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani, et maintenant sur Frogzine.

Mes réponses aux 10 questions posées par BettieRose Books

Cette semaine, je triche, encore une fois, mais cette fois, c’est avec BettieRose que je joue avec les thèmes. Pour ce Top Ten, BettieRose nous pose 10 questions et au lieu de répondre simplement sur son blog, je me suis dit que ça serait sympa d’en faire un article et ainsi échanger avec vous selon mes réponses. C’est parti!

  • Le lecteur-blogueur est-il un lecteur plus exigeant que les autres ?

Une question compliquée. En tant que blogueuse, je ne me sens pas spécialement exigeante, justement j’ai l’impression d’être devenue une compulsive qui ne prend plus le temps de choisir attentivement ce qu’elle lit.
En même temps, être moins exigeante m’a permis d’être plus ouverte, surtout au niveau des mangas où j’étais très difficile.
D’un autre côté, j’ai l’impression que plus on lit, plus on dévoile une certaine personnalité livresque qui s’affine et évolue au fil des lectures nous dirigeant vers des romans/mangas/BD qui conviennent plus.

  • Peut-on parler de bons et de mauvais lecteurs ? Si oui, qu’est ce qui justifie leur catégorisation ?

Je ne crois qu’il de bons ou mauvais lecteurs. On est tout simplement lecteur avec nos goûts et nos préférences. Je n’aime pas les étiquettes, surtout celles qui impliquent une certaine hiérarchisation entre les personnes, comme si on avait besoin de sentir au dessus des autres.

  • Vraie ou fausse littérature ? Qu’en pensez-vous ?

Comme au dessus, il n’y a pas de vraie ou fausse. On peut dire qu’il y a des lectures plus populaires que d’autres, qui atteignent un plus grand nombre de personnes. La littérature, c’est la littérature, il n’y a qu’une qui regroupe différentes catégories et divers genres pour le plus grand plaisir des lecteurs. Ne pouvons-nous pas être tout simplement être heureux de partager avec d’autres un univers réel ou fictif qui nous emporte et nous transcende?

  • Lire « trop » est-il possible ?

Oui. En tant que blogueuse, parfois, j’ai cette impression de trop lire comme une crise de boulimie. J’ai la sensation d’enchaîner les lectures sans m’y attarder, sans les apprécier, surtout en ce moment où une bonne partie de mes lectures restent passables.
Je crois que chaque plaisir à cette limite et qu’à vouloir trop en faire, surtout quand on a un blog, on oublie pourquoi on lit. Bien sur, c’est un avis tout à fait personnel. C’est un sentiment qui me fait beaucoup remettre en question ma façon de lire et de bloguer.

  • A lire à un rythme « effréné », ne causons-nous pas nous mêmes les pannes de lecture ou la sensation de lassitude vis à vis d’un genre (par exemple) ?

Je suis quelqu’un d’assez dissipé qui peut se lasser rapidement. J’aime varier mes lectures et si, j’ai des moments où j’enchaîne les lectures, j’aime aussi prendre mon temps, profiter d’autres choses que la lecture. Je crois que, selon, notre personnalité et nos habitudes, et nos lectures, à lire trop et trop vite, on peut créer une panne et une lassitude. Quand j’enchaîne les lectures passables, voire décevantes, cela me donne encore moins envie d’entamer le prochain roman. Quand je regarde ma PAL, je voudrais lire plus vite et plus souvent, mais je ne veux pas me sentir obliger, je veux que ça reste du plaisir et j’aime faire d’autres choses. Je reviens avec plus de plaisir à mes lectures. C’est un équilibre que chacun doit trouver.

  • Lire beaucoup est-il un réel facteur d’isolement social ?

J’ai remarqué que beaucoup de lecteurs prônent souvent cette solitude, voire sont incompris. Personnellement, j’avais beaucoup de difficultés à me faire des amis étant plus jeune, plus par timidité et par mauvais caractère aussi. A l’inverse la lecture m’a permis de me lier avec certaines de mes camarades de classe qui lisaient aussi.
Aujourd’hui, je lis toujours autant, voire plus, et pourtant je ne me sens pas isoler, j’ai justement élargi mon cercle de connaissances, voire d’amies. Pour ceux qui m’ont rencontré en salon, je ne me sépare jamais de ma meilleure acolyte, Pomme books. Je crois que comme beaucoup de loisir, la lecture peut être à double tranchant selon notre personnalité.

  • Qu’attendez-vous d’une rencontre avec un(e) auteur(e) ?

Un échange. Découvrir une personnalité et un univers. J’ai pu faire des rencontres banales et de très belles rencontres, des auteurs que je n’avais pas lu et qui m’ont ébloui par leur passion et l’intérêt qu’ils portent à leur lectorat.

  • Pensez-vous que l’on puisse tirer du positif ou quelque chose à retenir de chaque lecture, même de celles qu’on a pas du tout aimé ? Et à l’inverse, peut-on adorer un livre qui pourtant ne nous apporte rien de particulier ?

Toute lecture est une pierre sur l’édifice de notre culture (c’est beau), même les mauvaises permettent de nous aiguiller sur ce que nous avons apprécier ou non. Elles nous permettent de tendre vers des romans qui nous conviendront mieux. Après certaines lectures sont simplement des instants feel-good, elles nous permettent d’apprécier des choses simples.

  • Chroniquer un livre qu’on a pas aimé : bonne idée ou inutile ? Peut-on tout dire ?

Personnellement, je chronique à peu près tous les livres lus. Ceux que je ne chronique pas, c’est souvent parce que ça fait trop longtemps que je les ai lu et que j’ai déjà pas mal de retard. Tant qu’on a un argumentaire cohérent, je pense qu’on peut tout chroniquer. Je crois qu’il faut juste savoir être respectueux envers l’œuvre et l’auteur, ce n’est pas parce qu’on n’a pas aimé, qu’on a abandonné que d’autres n’y trouveront pas leur compte.

  • Chroniquer un livre abandonné : pertinent ou mieux vaut s’abstenir ?

Je n’ai pas encore chroniqué de livres abandonnés, en même temps depuis que j’ai le blog, j’en ai abandonné qu’un et je ne l’ai pas chroniqué. Ma réponse ci-dessus répond en parti à cette question, même si je pense aussi que chroniquer un livre abandonné est plus délicat, mais si on a matière à en parler pour expliquer pourquoi cet abandon, c’est intéressant.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Top Ten Tuesday! #27 »

  1. « On est tout simplement lecteur avec nos goûts et nos préférences. » Oui totalement et j’ai même tendance à dire qu’on lit aussi avec notre expériences, nos blessures et nos forces, notre vie actuelle/notre âge. Un livre peut avoir un impact tellement différent selon l’âge à lequel on le lit. Des messages différents aussi.
    Merci d’en avoir fait un article

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s