Akata

Double Je, tome 2 – Reiko Momochi

Titre VO : Inochi
Édition : Akata
Genre : Shojo, Drame
Volume : 5 (terminé)
Prix : 6.95€

Synopsis

Deux mois ont passé depuis le décès de Kotori. Et la pauvre Nobara, hantée par sa culpabilité, a bien du mal à se faire passer pour sa sœur.

Comment faire pour recommencer à vivre, sous les traits d’une sœur trop parfaite ?
Est-il possible de mentir éternellement à tout son entourage ?
Mais les choses prendront un nouveau tournant, quand le meurtrier présumé sera retrouvé et que commencera son procès…
Un procès dont la tournure pourrait s’avérer dévastatrice.

Avis

J’avais terminé ma chronique du premier tome ainsi, « On referme le manga avec le cœur serré en espérant un brin de lumière pour la suite. », aucun brin de lumière à l’horizon. Ce deuxième s’avère encore plus sombre et tragique que le premier.

Lors d’un énième échange d’identité entre Nobara et Kotori, cette dernière est assassinée, laissant croire que c’est Nobara qui est décédée. Nobara en deuil et anéantie par la culpabilité décide de prendre l’identité de Kotori qu’elle estimait plus sage et méritante qu’elle. La famille doit faire face à un nouveau deuil ainsi qu’au procès qui suit, mais qui ne se passe pas exactement comme Nobara l’espérait.

Un deuxième tome qui avant rapidement dans le temps. On commence deux mois après la mort de Kotori, on suit l’arrestation, le procès et les parutions médiatiques de cette lycéenne violée et tuée par un jeune homme. Ce dernier, Manabu Gotoda, s’avère plein de ressources pour sortir des filets de la justice.

Le temps s’écoule jusqu’à la dernière page un an et demi après le drame. Le lecteur suit, la gorge nouée, cette quête de justice dans laquelle s’est lancée Nobara et sa famille. Au fil des pages, on voit la jeune fille faire face à son deuil et à son mensonge, voir ses amies pleurées sa mort, garder une distance avec Yuwa, son petit-ami et maintenir la cohérence face à sa grand-mère et sa mère.

Dans le précédent tome, je vous faisais part de mon malaise face à cette mère qui avait fustigé l’une de ses jumelles, Nobara suite à la mort de son mari. La mort de Kotori qu’elle croit être Nobara ne fera qu’accentuer sa détresse jusqu’à la rupture. Heureusement la grand-mère de Nobara est très présente et aide à maintenant la famille à flot.

En fin de compte, tout au long de notre lecture, on découvre une Nobara bien seule. Elle doit affronter sa culpabilité, son deuil et sa colère. Elle n’a qu’un but, rendre justice à Kotori, peut-être une façon de se pardonner.

Reiko Momochi continue sur sa lancée dramatique, arrachant le cœur de son lecteur, faisant naitre indignation et amertume au cours du manga. La dernière page se tourne sur une révélation choc qui ne donne qu’une envie, se jeter sur la suite.

La série Double Je
Tome 1 – Tome 2 – Tome 3 – Tome 4 – Tome 5

Publicités

2 réflexions au sujet de « Double Je, tome 2 – Reiko Momochi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s