Akata

Le mari de mon frère – Gengoroh Tagame

Titre VO : Ototo no Otto
Édition : Akata
Genre : Seinen, Contemporain
Volume : 3 (en cours)
Prix : 7.95€

Synopsis

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a pas alors d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses

Avis

A la base Le mari de mon frère ne m’intéressait pas plus que ça pour je ne sais quelle raison. A force de voir des bons retours et pour le thème abordé, je me suis dis que j’allais me laisser tenter. De plus, je voulais découvrir d’autres séries de cette maison d’édition.

Yaichi est un père célibataire qui vit avec sa fille, Kana lorsque le mari de son frère jumeau, Mike frappe à sa porte. A une époque Yaichi et son jumeau, Ryoji, était très proche, mais quand ce dernier a fait son coming-out et est parti vivre au Canada leur relation s’est délitée.

Ce premier tome est une belle surprise. Loin de tomber dans l’obscurité des débats qui font couler beaucoup d’encre sur l’homosexualité, Gengoroh Tagame offre un manga tout en douceur et justesse sur la famille et la différence.

Des personnages foncièrement différents, Yaichi, jeune père célibataire, plutôt traditionaliste et ignorant se retrouve confronté à Mike, un homme imposant au cœur de guimauve, marié à son frère défunt, Ryoji.
Dans la tradition japonaise, il est « obligatoire » d’accueillir les invités, mais Yaichi le fait avec une certaine gêne. De surcroit, il faut expliquer à Kana, sa petite fille, que son frère était un homme qui aimait les hommes, que Mike est étranger. A travers de petites scènes qui se joue dans la tête de Yaichi, on découvre un homme assez fermé d’esprit qui se voit confronter à la candeur d’une petite fille bien curieuse.

Kana est le vent de fraicheur de ce premier tome. Avec ses questions innocentes et sa franchise, elle met les pieds dans le plat et oblige son père à se défaire de ses préjugés et voir les choses autrement.
De plus, Mike est moins guindé que Yaichi, il exprime plus volontiers ses sentiments et est plein de bonnes intentions envers son hôte.
On voit Yaichi évoluer, se souvenir, découvrir son frère sous un autre jour.

En suivant ses trois personnages attachants, le lecteur découvrira un quotidien drôle et émouvant d’une famille unique qui ira au delà des préjugés pour retrouver le plus important, l’amour porté aux proches.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s