Nathan

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, tome 1 : Tout commence mal – Lemony Snicket

Titre VO : A Series of Unfortunate Events : The bad Beginning
Édition : Nathan
Genre : Jeunesse, Aventure
Pagination : 173
Prix : 6.20€

Quatrième de couverture

La vie des enfants Baudelaire démarre bien mal… Tout commence le jour où leurs parents disparaissent dans l’incendie de leur maison laissant leurs trois enfants à la tête d’une immense fortune. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les voilà confiés à leur oncle, le Comte Olaf, qui déploiera toutes les ruses pour s’emparer de leur richesse. Il faudra encore plus de malices aux trois enfants pour déjouer les tours pendables de cet étrange aristocrate…

Avis

Qui ne connaît pas les aventures des orphelins Baudelaire? Je n’avais jamais lu les romans, mais j’avais vu le film que j’avais beaucoup aimé. A l’occasion de la sortie de la série sur Netflix, Croque les mots a organisé une lecture commune pour les quatre premiers tomes. Bien sur, comme à mon habitude, j’ai un mois de retard, mais les romans étant courts, je devrais être à jour pour la sortie de l’adaptation.

Les trois enfants Baudelaire, Violette, l’ainée, Klaus, le cadet et Prunille, la benjamine, voient leur vie basculer à la mort de leurs parents dans l’incendie de leur maison. Ils sont accueillis par Mr Poe, le banquier de leurs parents et qui gèrent leur héritage, en attendant de leur trouver un tuteur. Les enfants Baudelaire sont tellement chanceux qu’ils se retrouvent sous la tutelle du comte Olaf, un comédien peu recommandable qui veut s’emparer de leur fortune.

Je connais un peu le style de l’auteur avec son autre série, Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket. Une verve littéraire qui accroche le lecteur dès les premières pages malgré une mise en garde sur la suite à venir.
Le livre étant court, les pages se tournent vite et on suit avec délices les pérégrinations des trois enfants. Ces derniers doivent faire face à la méchanceté du comte Olaf qui ne cache pas sa malhonnêteté et l’indifférence des adultes qui ne les croient pas.

Pourtant les enfants Baudelaire sont plein de qualité et de ressources. Violette est un génie scientifique, elle adore inventer des machines. Klaus, lui, est un grand lecteur, une grande source d’idées et de solutions. Quant à Prunille, la petite dernière, elle mord avec beaucoup de vigueur. Un trio gagnant, malgré les difficultés auxquels ils font face.

En conclusion, je découvre cette série avec un grand plaisir, je regrette presque de pas les avoir lu dans mon enfance.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, tome 1 : Tout commence mal – Lemony Snicket »

  1. Un incontournable que je n’ai pas lu mais dont j’ai aimé l’adaptation. Il est vrai que quand on lit certaines livres jeunesse, on se dit qu’on aurait aimé les lire durant notre enfance. Je vais veiller à ce que mon fils le fasse pour cette série, que je lirai également pour l’occasion.^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s