Gallimard jeunesse

Les chemins de poussière, tome 3 : Étoile rebelle – Moira Young

Titre VO : Raging star
Édition : Gallimard jeunesse
Genre : Post-apocalyptique
Pagination : 351
Prix : 17.50€

Quatrième de couverture

Saba a pris la tête d’une guérilla pour vaincre DeMalo au projet délirant, le Nouvel Eden. Il veut créer un monde pur, réservé aux jeunes et aux bien-portants. Infiltré dans la garde du tyran, Jack la renseigne secrètement. Mais le combat est inégal, met en danger ceux que Saba aime. C’est alors que DeMalo lui propose un marché…

Avis

Je suis très contente d’avoir fini cette trilogie que je trouve plutôt original. J’avais énormément aimé le premier tome, moins apprécié le second, le dernier relève un peu le tout, mais pas autant que je le pensais.

Jack est censé être mort, Saba est à la tête d’une petite armée pour se battre contre l’Eclaireur, DeMalo. L’Ange de la mort n’a plus autant le goût de sang, hantée par ceux qu’elle a tué et ceux au côté desquels elle s’est battu et qui n’ont pas survécu. Déroutée par l’attirance qu’elle a ressenti envers DeMalo, Saba essaie de se battre avec ses propres cartes sans violence, parfois mis en doutes par ses propres amis.

Étoile rebelle clôture plutôt bien la trilogie des Chemins de poussière. Toujours dans un style brute, on suit Saba que nous avons vu évoluer au fil des tomes. Elle est face à une impasse, arriver à changer les choses avec le peu de moyen qu’elle a, sans tuer personnes, tout en gardant la confiance de son équipe. Un scénario compliqué alors qu’elle n’est pas tout à fait honnête avec eux.

La première partie du roman est plutôt lente. Le lecteur découvre dans quel état se porte l’équipe de Saba, isolée, réduite face à de nombreux Tontons, à des jeunes gens embrigadés qu’il faut convaincre. Le coup d’état se met en place petit à petit, tel un murmure, il se glisse dans les chaumières pour déposer la graine de l’insurrection.

Elle est loin la jeune fille accrochée à son frère jumeau que l’on rencontrait dans la premier tome. J’avais même eu du mal à m’attacher, la trouvant froide et égoïste. Pourtant, je l’ai vu passer de l’individualisme, à la dureté, aux doutes et à l’altruisme. Dans ce dernier tome, Saba donne tout ce qu’elle a, et même plus, elle va beaucoup sacrifié. Si les autres vont doutés d’elle, si elle-même sera perdue, elle gardera le cap pour rendre la liberté à la population.

De nombreux personnages gravitent autour de Saba. On apprécie de retrouver Molly, Tommo, Emmy, Slim et Lugh (entres autres). Ce dernier m’a paru moins antipathique que dans le second tome, voire presque attachant. Emmy est le soleil de l’équipe et ses prédispositions promettaient au personnage un avenir intéressant. La petite révélation sur Tommo m’a surprise, mais je ne l’ai pas trouvé utile.
J’ai failli oublier Jack, toujours en équilibre entre le mauvais et le bon, entre ceux qui ont confiance en lui et les autres. Saba toujours attachée à lui comme à une bouée et lui si tendre et distant à la fois.

Moira Young a crée un univers post-apocalyptique unique avec des personnages complexes qui apportent chacun leur pierre à l’édifice. Son style particulier sans délimitation, presque brouillon, ne fait qu’appuyer l’atmosphère troublé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s