Pocket

Fais-le pour maman – Fançois-Xavier Dillard

Édition : Pocket
Genre : Thriller
Pagination : 312
Prix : 6.60€

Quatrième de couverture

Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa mère et sa sœur adolescente, Valérie. Leur mère arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, malgré ses deux emplois qui lui prennent tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c’est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère accusant son petit garçon d’avoir blessé sa sœur. La mère prendra 5 ans de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie « normale », alors que sa sœur vit dans un institut spécialisé et que sa mère n’est jamais reparue après sa sortie de prison. Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu’à de mystérieux décès d’enfants parmi ses patients et avec eux, le retour funeste des voix du passé…

Avis

Fais-le pour maman est un roman court et prenant. C’est avec plaisir que j’ai découvert la plume de l’auteur et ce thriller captivant.

Sébastien a vécu un drame à l’âge de sept lorsque sa mère et sa sœur ainée se dispute et que les pompiers découvrent la jeune fille poignardée. Accusé par sa mère, Sébastien n’hésite pas à la suivre, mais les flics n’y croient pas. Sa sœur survit à sa blessure et le garçon suivra un long processus pour l’aider à se révéler de ce traumatisme et avant d’être adopté par une famille.
Aujourd’hui c’est un médecin et père de famille qui est passionné par son travail jusqu’au jour où deux enfants soignés par lui décèdent de façon soudaine.

Fais-le pour maman est un roman qui apparaît comme prévisible alors qu’en réalité François-Xavier Dillard ne fait que jouer avec son lecteur. Le début est déroutant, un enfant brutalisé par sa sœur, une dispute qui éclate entre cette dernière et leur mère, un couteau ensanglanté, le trou noir. Sébastien n’a que des brides de souvenirs de cet instant qui a changé sa vie. Certaines fois il a des réminiscences qui le paralyse et le renvoie des années en arrière, inquiétant ses filles qui ne savent que faire.

En parallèle de la voix de Sébastien, celle de Claire, fraichement arrivée dans la ville et nouvelle commissaire après une affaire de violence conjugale qui s’est mal fini. La trentenaire rencontre Sébastien lors d’une consultation pour des migraines qui n’en finissent plus depuis le drame avec son ex-mari. Les deux personnages se plaisent tout de suite et Sébastien est un homme attentionné et à l’écoute. Claire, d’abord frileuse, se laisse porter par le médecin et l’homme vers une vie qu’elle aimerait plus sereine.
L’enquête qui va s’ouvrir lors du décès de deux enfants mettra Sébastien sous le feu des projecteurs et attira la méfiance de Claire.

L’auteur alterne avec un autre point de vue, plus fou, plus violent et des morceaux de passé qui vous font froid dans le dos. Des indices s’éparpillent devant vous et vous pensez pouvoir recoller les morceaux jusqu’au dénouement qui vous fout une belle claque. Assez court, les pages se tournent à une vitesse folle, emporté par l’émotion, l’attachement à ses personnages abîmer par la vie, dégouté par leurs passés injustes et violents.

Fais-le pour maman est un thriller comme je les aime, passionnant déroutant, complètement dérangé, qui vous retourne le cerveau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s