Taifu comics

The bride of the fox spirit – Rihito Takarai & Miryû Masaya

Titre VO : Kakemakumo, Kashikoki
Édition : Taifu comics
Genre : Shojo, Fantastique
Volume : One shot
Prix : 8.99€

Synopsis

Le jour tant attendu du mariage de l’esprit renard, Ginrei, avec la princesse renarde, Menou, est enfin arrivé.
Malheureusement, un évènement imprévu va venir bouleverser cette cérémonie… l’intervention d’Handa Shin, un jeune homme sans emploi et sans-abris, à la recherche d’un refuge pour se protéger d’une averse. Il tombe alors sur le temple de Ginrei et décide de s’y abriter. Épuisé et affamé, Shin ne peut résister à la vue de la nourriture présente sur l’autel de Ginrei et la dévore sans savoir qu’il s’agit des offrandes destinées au mariage des deux esprits renards. Shin ne le sait pas encore, mais il vient de signer un accord qui fait de lui la « femme » de Ginrei !

Avis

Quand je regarde ma bibliothèque, je lis assez peu de one-shot et aucun manga chez Taifu. J’ai profité que Livraddict proposait The bride of the fox spirit en partenariat pour participer et je remercie les éditions Taifu pour cette découverte.

Shin est un garçon plutôt malchanceux. Sans emploi et sans abris, il se retrouve dans un temple où il décide de prier pour un peu de chance. Lorsqu’il trouve à manger à côté de lui, affamé il se jette dessus sans savoir que cette offrande est pour le mariage de Ginrei, un esprit renard bénéfique et Menô, un esprit renard maléfique. Le souhait que fait Shin en mangeant va quelque peu changer la donne et va se retrouver marier à Ginrei.

The bride of the fox spirit mêle habillement folklore japonais et intrigue loufoque. Le pauvre Shin traîne sa malchance comme un boulet et quand il croit que le vent tourne, sa maladresse en rajoute une couche. Plutôt pessimiste, Shin tombe sur le suffisant Ginrei qui n’est pas en joie de se retrouver lier à Shin. Depuis quatre siècles qu’il courtise Menô, il ne s’attendait pas à être stopper par un humain. De plus Menô n’est pas spécialement ravie non plus et pose un ultimatum à Shin, soit il répare son erreur, soit elle le dévore. Perspective sympathique.
On se retrouve embarquer au côté de Ginrei et Shin qui doit défaire le lien qui les unit. Au travers des légendes japonaises, Ginrei explique à Shin comment fonctionne son monde. On découvre différents esprits haut en couleur qui peuvent les aider.

Là où le bat blesse c’est que le manga est séparé en deux parties. La première étant consacrée à l’intrigue de The bride of the fox spirit et l’autre est une sorte de suite. C’est un peu dommage car l’intrigue se retrouve condensée et rapide alors qu’elle aurait pu être plus dense et rythmée.
Personnellement, si la seconde partie est tout aussi drôle, je ne trouve pas qu’elle apporte grand chose au manga.

Le manga amène tout de même sa petite morale malgré une belle place à l’humour. Shin est donc un jeune homme défaitiste et Ginrei n’hésite pas à lui dire ses quatre vérités. Si tu pars déjà perdant, c’est normal que tu n’y arrives pas. L’esprit renard va aider Shin à ouvrir les yeux sur sa condition auquel il a peut-être contribué en étant si fataliste.
On finit par s’attacher à ses deux personnages que tout oppose.

The bride of the fox spirit est un manga plaisant au crayonné agréable. Si il peut s’avérer court, il a au moins le mérite de tenir une intrigue drôle et des personnages attachant.

Publicités

Une réflexion au sujet de « The bride of the fox spirit – Rihito Takarai & Miryû Masaya »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s