Presse de la cité

L’Oiseau des neiges – Tracy Rees

Titre VO : Amy Snow
Édition : Presse de la cité
Genre : Historique
Pagination : 494
Prix : 21.50€

Quatrième de couverture

Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l’aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l’héritage qui lui revient. Amy s’embarque alors pour un périple aux quatre coins de l’Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.

Avis

L’Oiseau des neiges est un roman historique qui m’a séduit par sa couverture, je dois bien l’avouer, et j’y ai trouvé une histoire à la hauteur, entre amour fraternel et quête de liberté.

Amy Snow a été découverte par Aurélia Vennaway. Nouveau-né, abandonné dans la neige, Aurélia, huit ans, la prends sous son aile et force quelque peu sa famille à la recueillir.
Après la mort d’Aurélia, des années plus tard, Amy se retrouve seule et pour héritage une simple lettre qui l’entraîne dans une chasse au trésor. La dernière requête d’Aurélia, cette femme qu’elle a suivie et aimée toute sa vie, mais à quel prix.

Pour un premier roman Tracy Rees nous sert une histoire passionnante et touchante.
Suite à son départ de chez les Vennaway, Amy part à Londres où la mène son premier indice venant d’Aurélia. Tout au long du roman la jeune fille parcourra l’Angleterre en quête du secret d’Aurélia. Au fil des pages, à travers les yeux d’Amy, on apprends à connaître Aurélia. C’était une jeune femme éprise de liberté, enfermée dans une époque et une famille guindée. A chaque nouvelle lettre, Amy découvre qu’Aurélia souffrait plus qu’elle ne le montrait de sa condition. Son amie qu’elle croyait insouciante, se dévoile être une femme qui a pris en sagesse au fil des années.

Amy n’avait jamais quitté la maison des Vennaway et n’avait côtoyé que le personnel de la maison, hormis Aurélia. Dans sa quête, elle se retrouve projeter dans un monde nouveau où elle sera souvent jugée, qu’elle soit vêtue de guenilles ou habillée comme une princesse, la bonne société aura toujours quelque chose à dire. Fort heureusement, Aurélia la confie à différentes personnes qui ne nous laissent pas insensibles. Chacun laissera son empreinte sur la vie d’Aurélia.

Cette nouvelle vie permettra à Amy de découvrir la vie et la liberté, ses rencontres l’aideront à se détacher des convenances et des bien pensants, mais le poids des demandes d’Aurélia sera parfois lourd à porter. Amy se battra entre ses envies et sa loyauté envers Aurélia. Elle aura envie d’abandonner, mais reviendra invariablement vers celle qui l’a toujours aimé.

L’Oiseau des neiges nous conte l’histoire de deux femmes, séparées par des années et prisonnières d’une vie qu’elles n’ont pas toujours choisies. De ce fait, par sa mort, Aurélia permettra à Amy de déployer ses ailes pour s’envoler vers ses rêves. Si le chemin est dur, il n’en est que plus appréciable car fait sous le couvert de l’amour et de la loyauté. Un roman émouvant, plein d’optimisme, d’amour, d’amitié et de liberté.

Publicités

3 réflexions au sujet de « L’Oiseau des neiges – Tracy Rees »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s