Scrinéo

La voie des Oracles, tome 3 : Aylus – Estelle Faye

Édition : Scrinéo
Genre : Fantasy, jeunesse
Pagination : 316
Prix : 16.90€

Quatrième de couverture

L’intervention de Thya a changé l’Histoire. Vingt ans après, guidé par Thya, Aylus est devenu Empereur. Il règne à Rome en basant toutes ses décisions sur la divination et s’entoure d’oracles plutôt que de conseillers. Tout cela, il en est persuadé, est pour le plus grand bien de son peuple. Ayant créé une théocratie redoutable, il n’hésite pas à sacrifier des centaines de vies humaines au nom d’un avenir meilleur promis par les oracles. La ville de Rome elle-même a changé. Les statues de Tirésias, d’Apollon, de Cassandre ornent désormais le forum, et le symbole d’Aylus, un grand œil pourpre, qui pleure des larmes de peinture, recouvre les murs et les stèles des rues.

Pour avoir perpétré une tentative d’assassinat sur son frère, Gnaeus Sertor, le père de Thya, a été démis de toutes ses fonctions dans l’armée, privé de son statut de sénateur, et exilé dans la plaine du Pô, dans une latifundia dont il ne sort plus, rongé par la culpabilité.

Avis

Avec ce dernier tome de La voie des Oracles, Estelle Faye joue une dernière fois avec l’Histoire pour nous entraîner dans une intrigue tout aussi passionnante.

A la fin du second tome, Thya a changé l’Histoire. Vingt ans plus tard, elle est devenue l’Oracle brulée, elle accompagne Aylus, qu’elle a sauvé à Brog et qui est maintenant Empereur. Les oracles et devins sont devenus tout puissant dans cette nouvelle Rome, mais trop tourné vers l’avenir Aylus ne voit pas les ténèbres avancer vers lui. Thya, l’Oracle brulée, bouscule donc Thya, la Jeune pour qu’elle s’engage dans une quête où elle doit sauver le monde.

Dans ce troisième tome, Estelle Faye prend possession de l’Histoire et déroute son lecteur en remettant les pendules à zéro suite au choix de Thya. On retrouve l’Oracle avec la gorge brulée à cause des pouvoirs d’Enoch, presque mythique, elle a guidé Aylus qui ne voit plus que dans l’avenir au lieu de se rendre compte de ce qui se passe dans le présent.
L’Oracle brulée va une nouvelle fois défier le destin en donnant un coup de pouce aux grands acteurs de cette nouvelle histoire. Elle envoie Thya la Jeune à la poursuite d’Enoch qui a disparu de Rome. Elle aide Aedon, son frère à prendre Carthage. Elle-même parcourt son bout de chemin en attendant Thya la Jeune.

On retrouve avec grand plaisir les personnages des tomes précédents. D’un côté si semblable et en même temps si différent. On les voit dans une autre vie avec un autre destin. Des traits de caractères ont traversé les fils du Destin. Enoch est toujours aussi enjoué et séducteur, bien que le chemin qu’il prends soit bien loin de ce qu’on peut imaginer. Thya la Jeune a une vie  moins recluse. A son époque les oracles sont respectés, voire vénérés, elle est née pour devenir une grande Oracle. C’est intéressant de voir les personnages qu’on suit depuis deux tomes, avoir une autre départ, une autre vie et pourtant prendre la route vers Brog grâce ou à cause de Thya l’Oracle brulée.

Cette dernière a beaucoup évolué depuis le second tome. Je la trouvais maladroite et égoïste. L’adolescente pleine de colère et animée par la vengeance, fait place à une femme sage et responsable. D’une certaine façon, dans cette version de l’histoire elle manipule le Destin pour réparer ses erreurs, mais cela lui permet aussi de donner une seconde chance à d’autres personnages qui nous apparaissaient mauvais.

Estelle Faye conclut sa trilogie avec brio. Elle a su mener ses trois tomes d’une main de maître avec des personnages bien travaillés et attachants. L’intrigue montre crescendo jusqu’au deuxième tome et quand on croit que c’est fini, elle se renouvelle dans un troisième tome rythmé et captivant.

Publicités

3 réflexions au sujet de « La voie des Oracles, tome 3 : Aylus – Estelle Faye »

  1. Bah tiens, je disais que je ne savais pas de quoi ça parlait alors que j’ai le tome 1 dans ma PAL.^^ Du coup, j’ai surtout regardé l’avis global de la série (pour éviter de me spoiler) et je me dis qu’il faut vraiment que je saute le pas de la lecture !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s