Ki-oon

ReLife, tome 1 – So Yayoi

Titre VO : Reraifu
Édition : Ki-oon
Genre : Seinen, Fantastique
Volume : 1 (en cours)
Prix : 9.65€

Synopsis

À 27 ans, la vie d’Arata est loin d’être celle qu’il imaginait dix ans plus tôt : sans travail, sans petite copine, il n’a même pas le courage d’avouer à ses amis qu’il est sans emploi et se force à jouer la comédie. Son erreur a été de démissionner de son premier poste seulement trois mois après son entrée dans l’entreprise. Sur un CV, ça ne pardonne pas ! Chaque entretien d’embauche se solde par un échec. Cerise sur le gâteau : sa mère lui porte le coup de grâce en lui annonçant la fin de son soutien financier d’ici un an…

Arata est au bord du gouffre quand le mystérieux Ryo Yoake, employé de l’institut de recherche ReLIFE, frappe à sa porte et lui propose de participer à une expérience de réinsertion sociale, qui passe par… une année de retour au lycée ! Le jeune homme n’a rien à perdre. Il avale la pilule qui lui redonnera l’apparence de ses 17 ans et reprend le chemin de la terminale. Sa nouvelle vie d’adulte parmi les ados commence…

Avis

Une nouveauté Ki-oon qui ne pouvait pas me laisser de marbre, comme à mon habitude je me suis laissée tenter et je ne suis pas déçue.

Arata est un jeune homme de 27 ans au chômage qui a de grande difficulté à retrouver du travail suite à sa démission seulement trois mois dans l’entreprise. Pris de court lorsque sa mère lui avoue que si il ne trouve pas de travail et ne veut pas revenir chez eux alors elle devra lui couper les vivres. C’est à ce moment qu’apparaît Ryo Yoake qui travaille à l’institut ReLife. L’institut propose à certaines personnes une expérience de réinsertion sociale en les ramenant à leur 17 ans où ils doivent vivre une année de lycée.

Ce premier tome offre un nouveau départ Arata grâce à l’expérience ReLife. Les premières pages plantent le décor. Arata est dans la mouise et Ryo arrive à point nommé. Depuis plusieurs mois Arata ment à ses amis et vit très mal de ne pas retrouver de travail.
L’expérience qu’on lui propose lui permettrait de vivre au crochet de l’institut pendant un an et de pouvoir trouver un emploi à la fin. On comprends assez bien que malgré ses hésitations, il se laisse tout de même tenter.

Après avoir avalé la pilule qui lui redonne sa jeunesse, on découvre avec Arata les joies du lycée. Pour exemple, habitué à fumer, Arata se fait assez vite remarquer lorsqu’il montre malencontreusement à son professeur qu’il a un paquet de cigarette dans son sac, ce qui est interdit. De quiproquo en déconvenue, Arata se lie d’amitié avec la froide Hishiro. Cette dernière crée un certaine distance avec les autres ce qui l’empêche de se faire des amis. Sa rencontre avec Arata va lui permettre de s’ouvrir un peu.

De son côté Ryo est assez énigmatique. Employé de l’institut, on s’aperçoit qu’il est dans la même classe qu’Arata pour pouvoir l’observer. On le voit faire quelques rapports à l’institut sans connaître les tenants et aboutissants de cette expérience.

ReLife est une série plutôt prometteuse bien qu’encore mystérieuse. Si le prix peut paraît élever, il se justifie par la mise en couleur de l’intégralité du manga. Ce choix donne plus de relief aux traits simples mais précis. En revanche, je trouve qu’il y a peu de distinction entre les personnages, c’est dommage.

Publicités

2 réflexions au sujet de « ReLife, tome 1 – So Yayoi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s