Doki Doki

Vamos là !, tome 1 – Yoshimi Osada

Titre VO : Bamora
Édition : Doki Doki
Genre : Seinen, Contemporain
Volume : 3 (terminé)
Prix : 5€

Synopsis 

Violente et asociale, Yû est la terreur de son lycée, personne n’ose l’approcher ! Et ne lui parlez pas de vie sociale : une fois les cours terminés, elle file chez elle. Mais son quotidien est chamboulé par la très communicative Asami, la coqueluche de tout l’établissement, qui l’invite à rejoindre la joyeuse équipe du club de foot en salle. De nouveaux horizons s’ouvrent alors à Yû, les joies de la vie lycéenne japonaise : les cours, le bentô entre amis et les activités du club… Mais pour cela, il lui faudra maîtriser son sale caractère d’ours et ça, c’est loin d’être gagné !

Avis

Vamos là! m’avait été fortement conseillée par une autre blogueuse. J’ai profité d’une occasion pour me le procurer, sachant qu’il contient que trois tomes.

Dans ce premier tome nous découvrons Yû, une lycéenne asociale et renfermé, plutôt violente, elle a peu, voire pas du tout, d’interaction avec ses camarades de classe. Ces derniers la fuient comme la peste jusqu’à Asami, jeune fille pétillante et plutôt populaire.

Vamos là! est un manga frais et drôle qui nous présente une héroïne, Yû, froide et antipathique. Elle rejette tout le monde, ne participe à aucune activité et rentre chez elle dès la fin des cours. Pourtant le premier pas d’Asami va lui changer la vie. La dynamique lycéenne va créer une brèche dans la carapace de Yû et va finir par s’y engouffrer comme un vent nouveau.

Avec Asami, le lecteur va découvrir le futsal, qu’elle pratique avec d’autres amis sur le toit de leur lycée. Ils ont besoin d’un autre membre et Asami demande donc à Yû si ça l’intéresse. Malgré une grande timidité et une froideur travaillée depuis des années, Yû va se laisser tenter, attiré par l’aimant qu’ait Asami et le bonheur qu’elle découvre en partageant de bons moments avec d’autres personnes.

On aimera suivre l’évolution de Yû car plus que réservé, elle n’a jamais vraiment su comment se comporter avec les autres, ce qui a découlé à un comportement violent et qui l’a exclu encore plus. Un cercle vicieux qu’Asami brisera avec un seul « bonjour ».

Le dessin n’est pas extraordinaire, les personnages sont bien distincts, mais l’ensemble assez peu détaillé.
Cela n’empêchera pas de passer un bon moment dans ce court manga sur l’amitié qui vous donne un peu de bonne humeur à chaque page.
Publicités

2 réflexions au sujet de « Vamos là !, tome 1 – Yoshimi Osada »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s