Ototo

Sword art online Progressive, tome 2 – Reki Kawahara & Kiseki Himura

Titre VO : Sword art online Progressive
Édition : Ototo
Genre : Seinen, fantastique
Volume : 4 (en cours)
Prix : 6.99€

Synopsis

En 2022, Kirito, un adolescent sans histoire, se retrouve piégé avec 10 000 autres joueurs dans un jeu en réalité augmentée massivement multi-joueur : Sword Art Online. Pour regagner leur liberté, les joueurs devront compléter les 100 étages qui composent l’Aincrad, leur prison virtuelle. Mais le moindre faux-pas pourrait être fatal, puisque qu’un Game Over dans le jeu entraînera une mort réelle. Kirito, le joueur solo, se lance dans une course effrénée pour sa survie, dans un monde où l’art de l’épée dicte la loi des plus forts.

Avis

J’avais fini le tome 1 sans la conviction de continuer cette série et en fin de compte le tome 2 m’a réconcilié avec SAO Progressive que je voyais sans grand intérêt.

Asuna assiste à sa première mort au sein d’Aincrad et du jeu SAO. Décontenancée par la forte réalité de la scène, le lecture comprend en même temps qu’elle qu’il n’y a aucun retour en arrière et que ce qui se passe dans le jeu se répercute dans la réalité. Sans chef, le groupe se disperse alors que le combat fait rage avec le boss de niveau 1. Kirito essaie de remettre les choses dans l’ordre tout en combattant au côté d’Asuna.

Dans ce second tome, on découvre d’une certaine façon les raisons de l’isolement de Kirito dans la light-novel. Avec la mort de leur chef, la guilde qui accompagne Asuna et Kirito se scinde. Certains n’hésitent pas à fuir, abandonnant leurs compagnons ainsi que Kirito et Asuna qui se battent avec force et rage. Beaucoup n’ont pas confiance en ce bêta testeur qu’il pense être un tricheur.
Heureusement il peut compter sur Asuna qui n’hésite pas à laisser sa peur de côté pour remettre les pendules à l’heure aux poltron qui se carapatent.

Reki Kawahara nous montre toute la mauvaise foi et la l’acheté autant que le courage et la force dont peut faire preuve l’homme. Au fil du tome, du point de vue d’Asuna, on redécouvre Kirito, ses doutes et ses peurs, cette fuite du poste de leader alors qu’il en a tous les talents. Asuna, elle, essaie de le faire sortir, de l’obliger à se sociabiliser, à sortir de son cocon. Leur relation ne fait que se renforcer et les compétences d’Asuna avec. On se demande comment ils ont pu se perdre de vue autant de temps dans la light novel.

Bêtement c’est la dernière scène qui m’a donné envie de continuer la série. La relation entre Asuna et Kirito est drôle et attendrissante. De plus, on découvre un autre pan de l’histoire d’Aincrad et les dessins restent bons et constants.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Sword art online Progressive, tome 2 – Reki Kawahara & Kiseki Himura »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s