Michel Lafon

Naufragés – Emily Bleeker

Titre VO : Wreckage
Edition : Michel Lafon
Genre : Contemporain
Pagination : 343
Prix : 18.95€

Quatrième de couverture

Lillian, épouse et mère de deux enfants, a accepté d’accompagner sa belle-mère dans un voyage aux Fidji gagné lors d’un jeu. Mais les vacances de rêve se transforment rapidement en cauchemar, quand leur petit avion s’écrase sur un île déserte. Deux ans plus tard, seuls Lillian et son guide, Dave, sont retrouvés par hasard et secourus. À leur retour, leur histoire incroyable fait la joie des médias. Comment ont-ils pu survivre durant tout ce temps et qu’est-il arrivé aux autres passagers ? Tous deux relatent une même version sans fausse note, à la presse bien sûr mais aussi à leur famille et leurs amis. Quand Geneviève Randall, une journaliste à la dent dure, se met en tête qu’ils cachent un secret, elle n’imagine pas que son enquête va prendre une dimension inattendue…

Avis

J’étais très intriguée par le synopsis qui promettait une lecture prenante malgré une couverture peu engageante.

Lillian laisse mari et enfants pour partir en voyage gagné lors d’un jeu avec sa belle-mère. Malheureusement le voyage ne se passe aussi bien et l’avion devant les mener aux Fidji s’écrase en pleine mer. Lillian et sa belle-mère sont aidées par Dave, représentant l’entreprise organisant le voyage. Ils trouvent refuge sur une île déserte avec le pilote de l’avion.
Deux ans après leur naufrage, Lillian et Dave sont revenus à leur vie d’avant. Assaillis par la presse, ils acceptent une dernière interview par Geneviève Randall, journal aux dents longues, leurs mensonges et leurs secrets, seront-ils percés à jour.

Emily Bleeker a très bien construit son roman. On alterne présent avec l’interview et passé sur l’île ainsi que les points de vue entre Lillian et Dave. Ce parti pris est vraiment intéressant car il apporte une dynamique à l’intrigue et permet une vision omnisciente de l’histoire.
Si le roman se lit facilement, il manque de suspense car le lecteur devine facilement les péripéties et dénouement. Les deux « méchants » de l’histoire, Geneviève et le pilote, Kent, qui devraient mettre du piment, souffrent d’un manque de crédibilité. La journaliste se tourne en ridicule avec son côté rigide et fouineur. Quant à Kent, il est le stéréotype du macho dominant.

J’avoue avec déception que Lillian et Dave, les deux personnages principaux, ne m’ont pas touché plus que ça.
Lillian est une femme plutôt classique, pleine de vie et généreuse. Dave est charismatique et bienveillant. Entre eux, le courant passe tout de suite et on se doute assez vite de ce qui va se passer. 
Le retour à la réalité est assez compliqué pour eux. Je crois que c’est le seul moment où j’ai eu de la compassion pour eux car on voit bien qu’après deux ans à se résigner à une vie de solitude sur île désert, ils ne pensaient pas revoir leur vie d’avant, leur femme, leur mari et leurs enfants. Les choix à faire sont difficiles, mais crédibles, chacun retourne à sa vie avec un arrière goût amer.

Comme je le disais les péripéties s’enchaînent de façon prévisible. J’ai attendu le moment où l’auteur allait me laisser bouche bée, autant dire que ce n’est arrivé qu’à la fin et pas sous les meilleurs hospices. Je n’ai pas compris cette fin, je la trouve presque malsaine. A croire qu’il fallait faire une happy end d’une façon ou d’une autre. Pour moi, ça manquait de cohérence ou les personnages se voilent carrément la face, une déception.

Si la construction de Naufragés m’a vraiment plu et a aidé ma lecture, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages et la fin m’a dépitée.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Naufragés – Emily Bleeker »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s