Akata

Orange – Ichigo Takano

Titre VO : Orenji
Édition: Akata
Genre : Seinen, Shojo, Science-fiction, Romance
Volumes : 5 (terminé)
Prix : 7.95€

Synopsis

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Avis

Orange a mis du temps à se glisser dans ma bibliothèque. J’avais acheté le premier tome lors de la venue de Thaly et Pomme, mais quand j’ai appris qu’un coffret sortait (dans ma bêtise je croyais que tous les tomes seraient à l’intérieur), je l’ai revendu à Pomme. Autant dire que j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, étant donné que ça faisait des mois que je voulais le lire.

J’ai pris mon mal en patience et j’ai attendu la sortie du coffret pour me le prendre avec le tome 5 et j’ai acheté les quatre autres en occasion. J’ai bien fait car la série n’a pas fait long feu. Moi, qui voulait partager avec vous tome par tome mon expérience, c’est raté car je l’ai dévorée.

Pour reprendre un peu l’histoire qui est plutôt bien expliqué dans le synopsis sans en dire trop.
Naho est une lycéenne qui reçoit le jour de la rentrée une lettre du futur, de celle qu’elle sera dans dix ans. La Naho du futur lui explique un peu pourquoi elle lui écrit et ce qu’elle doit faire de cette première journée où elle va rencontrer Kakeru, un nouvel élève. La Naho du présent est plutôt sceptique et ne prends pas trop compte des propos de la lettre jusqu’à se rendre compte que cette Naho du futur est peut être vraie et en sait beaucoup sur les évènements à venir.

Les cinq tomes sont comme une sorte de compte à rebours. Dès la fin du premier, la révélation vous tombe sur le bout du nez vous arrachant quelques larmes parce que vous avez déjà décidé de laisser votre cœur entre les pages de ce manga.
C’est compliqué d’en parler sans vous en dire trop car je pense que chaque chose est importante à découvrir, surtout dans ce genre de manga qui attise vos émotions. C’est un manga qui se vit!

Ichigo Takano vous met dans une ambiance feutré, presque en huis clos avec ses cinq personnages principaux. Les dessins sont simples et épurés, laissant la place aux personnages, à leurs sentiments et aux événements qui défilent devant nos yeux.
La mangaka crée deux histoires parallèles, même si le présent est plus « important » que le futur. On découvre la Naho du futur et ses amis, où ils en sont, les décisions prisent, le pourquoi, ce qui donne encore plus de force au présent à ce qui s’y passe.

Dans le présent, Naho est une jeune fille timide et altruiste. Elle pense souvent aux autres avant de penser à elle-même. Heureusement elle peut compter sur ses amis pour la soutenir et la sortir de son cocon. Elle est toujours accompagné de deux garçon, Suwa et Hagita, ainsi que de deux filles, Azu et Taka quand Kakeru arrive dans leur classe. Mu par une joie de vivre et une dynamique de groupe, ils intègrent le petit nouveau comme si il avait toujours été là. Kakeru est un garçon plutôt renfermé et torturé. Au fil des tomes, on sait très peu de ses sentiments, hors ce qu’il veut bien dire. Suwa et Azu sont des personnages jovials et pétillants alors que Hagita et Taka sont plus sérieux et calme. Tous les cinq forment un équilibre attachant.

Dès la fin du premier tome, Ichigo Takano nous balance le but de la série, toute l’intrigue se joue là-dessus et jusqu’au bout je me suis demandée sur la mangaka allait me briser le cœur ou pas. Elle a joué avec mes sentiments comme un marionnettiste avec ses poupées. J’ai enchaîné les tomes les uns après les autres, attendant chaque péripéties et chaque retournement de situation avec impatience, me confrontant à la vie propre de ces cinq lycéens. Je ne pouvais rien faire pour les aider que continuer à lire leur aventure.

Orange est un vrai coup de coeur! J’ai adoré les personnages qui font toute l’histoire, ils sont tous tellement différents et tellement attachants même les plus discrets, ils apportent tous leur petit truc.
Ichigo Takano entrelace avec force amitié, amour, drame et joie dans une série émouvante.

***

Pour information, un film live réalisé par Mitsujirô Hashimoto est sortie en décembre 2015 et un animé est prévu pour juillet 2016.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Orange – Ichigo Takano »

  1. Vu que j’ai enchaîné les 2 et 3, je vais continuer sur ma lancée et grouper mes chroniques en une seule aussi, parce que j’ai peur de trop en dire et je pense que c’est mieux en visualisant le tout dans son ensemble ^^
    Mais orange quoi ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s