Michel Lafon

Le voleur de coeur – Rawia Arroum

Edition : Michel Lafon
Genre : Fantastique
Pagination : 395
Prix : 15.95€

Quatrième de couverture

Dans un monde
où musique et magie ne font qu’un,
Dylan est né privé des deux.
Et ce n’est pas son seul secret :
deux coeurs battent dans sa poitrine,
mais l’un n’est pas le sien…

Avis

Michel Lafon nous avait présenté le roman à Montreuil l’année dernière et il m’intriguait beaucoup.

Après la fin de notre monde est né Symphonie, un monde où la musique et la magie sont le point central de toute vie. Plusieurs familles se partagent des catégories d’instruments qui leur permettent de vivre, de travailler, de guérir et de se battre. Dans un monde découpé en deux entre le Nord et le Sud, Dylan de Hard, fils cadet du chef du clan vivote sans trop se soucier des combats entre les deux hemisphères et des responsabilités qui lui incombe en tant que fils de chef.
Très vite cette petite vie paradisiaque est entachée par des faits mettant Dylan dans une position précaire.

Rawia Arroum a crée un univers original en repensant totalement notre société, laissant la force aux instruments, seconde âme des êtres peuplant notre Terre. Chaque enfant est baptisé dans la rivière Melody qui lui offre une mélo-âme, une sorte de mélodie de quelques notes qu’ils doivent travailler toute leur vie et qui leur donne leur magie. Un instrument est confectionné pour l’enfant né, il grandira et vivra auprès de lui toute sa vie. L’un ne fonctionnant pas sans l’autre.
Cette grande place de la musique permet au lecteur de découvrir des paroles de chanson à chaque début de chapitre et de retrouver des musiques que nous connaissons bien.

Ici nous suivons donc Dylan de Hard, un jeune homme dynamique et blagueur, follement amoureux de Kana, sa fiancée Classique qui n’enchante pas beaucoup sa famille et son peuple.
Au premier abord, Dylan apparaît comme un garçon tout ce qu’il y a de plus normal se baladant avec sa guitare Rubby et vagabondant au gré de ses envies. Malgré tout, le jeune homme a un secret. Rubby n’a aucun cœur qui bat en elle et sa mélo-âme reste sourde à la magie. Dylan peut s’éloigner de son instrument sans que cela ne le fasse souffrir. Cet équilibre délicat, Dylan le garde en restant discret sur sa musique, en se montrant lâche et en restant marginal.

La première partie du roman introduit ce nouveau monde avec ses différents clans, leur fonctionnement, ce qui les lient et les opposent. On découvre la vie de Dylan, cet anti-héros, sa fiancée enjouée au caractère bien trempé et son meilleur ami, Ethan, drôle et loyal. Cette partie peut paraître un peu longue car elle installe l’intrigue et pose beaucoup de questions qui n’auront de réponses que vers la fin.
Mis au pied du mur, Dylan finit par prendre le taureau par les cornes et partir en « guerre » au côté de son père et de son clan. C’est là que tout s’accélère et que l’auteur n’y va pas de main morte avec ses personnages.
Le dénouement vous explose à la figure. Personnellement, je ne m’y attendais pas du tout et j’ai trouvé la révélation satisfaisante, même si la fin ouverte nous laisse avec quelques questions sans réponse.

Le voleur de cœur est un bon roman fantastique avec une histoire originale et des personnages attachants.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le voleur de coeur – Rawia Arroum »

  1. Celui là on la reçu il y a pas longtemps mais on s’est pas encore plongé dedans. Ton avis tombe à point nommé ^^ J’espère que ce sera une bonne surprise pour nous aussi ! En tout cas, le thème paraît original aux premiers abords.
    A bientôt !
    Kin et Kara

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s