Pocket

Viscères – Mo Hayder

couv14352017

Titre VO : Wolf
Édition : Pocket
Genre : Thriller
Pagination : 506
Prix : 8€

Quatrième de couverture

Il y a quinze ans, deux amoureux ont été retrouvés sauvagement éviscérés dans le bois attenant à la maison de campagne des Anchor-Ferrers. Le principal suspect, qui a avoué les crimes, est depuis sous les verrous. Mais aujourd’hui, alors qu’Oliver, Matilda et leur fille, Lucia, n’ont pas oublié cette découverte macabre, l’histoire se répète, plongeant la famille dans la terreur. En grand peintre de l’angoisse, Mo Hayder nous livre une série de tableaux sanglants, dans lesquels le commissaire Jack Caffery, toujours hanté par la disparition de son jeune frère, est plus vulnérable que jamais.

Avis

Après des lectures dérangeantes avec Tokyo et Pig island, je retrouvais Mo Hayder avec plaisir dans Viscères.

Les Anchors-Ferrers retournent dans leur maison de campagne suite à l’opération du cœur d’Oliver. Sa femme, Mathilda, au détour de sa séance de jardinage découvre des viscères pendus à un arbre comme il y a quinze ans lors du meurtre de l’ex-petit ami de Lucia, leur fille, et de sa copine.
Ces meurtres ont meurtri la jeune fille et la famille et pèsent comme une chape de plomb sur les Anchors-Ferrers. Affolés, ils se trouvent confronter à deux soi-disant policiers qui les ont pris au piège.

En parallèle de ce huis clos, nous suivons Jack Caffery, commissaire en quête de vérité. Il se ne remet pas de la disparition de son frère dans son enfance et cherche des réponses auprès d’un « SDF ». Ce dernier lui confie une petite chienne qu’il a trouvé et qui portait un message d’appel à l’aide.
Les deux intrigues s’entremêlent tout au long du roman alternant différents points de vue montrant le ressenti de chaque personnage et leur façon de réagir.

Dans la maison se déroule un jeu sadique dont se délecte les deux hommes. Séparés dans des pièces différentes, Oliver, Mathilda et Lucia font face à leur manière à ce qu’il leur arrive. Oliver défaitiste pense tout de même à résoudre le mystère qui entoure leurs ravisseurs. Mathilda, elle, cherche la meilleure façon de se battre et de se libérer. Quant à Lucia, elle est plutôt amorphe, on ne sait pas trop ce qu’elle pense. Malgré les différents points de vue, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. On reste en surface vis à vis de leur sentiment et même leur sort ne m’a pas touché.

J’attendais beaucoup de ce roman, peut-être trop, j’y voyais déjà un malaise lors de ma lecture, des scènes pénibles et des personnages profonds. A la place, j’ai trouvé un thriller un peu long qui reste en surface, bien que les deux intrigues entremêlées restent prenantes. Les péripéties s’enchaînent lentement et les révélations arrivent au compte-goutte. L’auteur opère un retournement de situation proche du dénouement sans surprendre le lecteur qui peut trouver le temps long.

Dès la lecture du synopsis, j’ai été attirée par ce roman, en plus d’avoir déjà lu cet auteur qui m’avait conquise. Si l’idée était bonne, je l’ai trouvé assez mal exploitée et pas assez rythmée pour garder le lecteur en haleine. Malgré tout, ça ne m’empêchera de lire d’autres aventures de Jack Caffery car le fil rouge qui se dévoile au cours du roman a attisé ma curiosité.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Viscères – Mo Hayder »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s