Fleuve éditions·Territoires

Gods & Monsters, tome 1 : Le noir lui va si bien – Kelly Keaton

Titre VO : Darkness becomes her
Édition : Fleuve éditions, collection Territoires
Genre : Fantastique, Young-adult
Pagination : 306
Prix : 16.90€

Quatrième de couverture

Ari, 17 ans, a toujours pensé que quelque chose clochait chez elle : elle a les cheveux blancs depuis toujours. Lorsqu’elle découvre une lettre laissée par sa mère – décédée quand elle était petite, elle sait qu’il est temps de découvrir sa réelle identité : sa mère évoque une malédiction familiale et lui ordonne de fuir… Sa seule piste : la Nouvelle-Orléans, détruite après Katrina, désormais aux mains des 9 familles les plus riches et les plus puissantes de la ville. Dont aucune n’est humaine…

Avis

Le noir lui va si bien m’avait été fortement conseillé par Pomme’s book, malgré l’arrêt de publication après le tome 3. Elle m’a promis que les trois premiers se suffisaient à eux-même et la suite m’attende patiemment depuis peu.

Dans ce premier tome, nous rencontrons Ari, une jeune femme orpheline depuis très jeune. Dotée de magnifique cheveux blancs, Ari s’est fait trimballé de famille en famille et n’a jamais eu vraiment d’amis.
A la suite de la découverte d’une lettre de sa mère décédée il y a longtemps, Ari part en quête de son passé et d’une soi disant malédiction familiale. Elle atterrit à la Nouvelle-Orléans, baptisé New 2, après Katrina et aux mains de neuf familles riches et surnaturelles.

Kelly Keaton ne s’embarrasse pas de longues descriptions et explications laborieuse. Dès les premières pages on est lancé dans l’action au côté de Ari. Avec fluidité, le rythme se tient de bout en bout, nous entraînant dans une Nouvelle-Orléans différente de ce qu’on a pu connaître. Petit à petit le lecteur passe dans un autre monde où les êtres surnaturels ont la part belle. Allant de surprise en surprise, on en apprends plus sur elle et son passé. Nous rencontrons de nouveaux personnages, plus proche d’Ari, car ils sont tout aussi différents des humains qu’elle.

On se prend très vite d’affection pour Ari. Pas gâtée par le vie, elle a su tirer ses cartes du jeu, malgré le rejet perpétuel des familles et des autres. Malgré tout, on découvre qu’elle a fini par trouver une famille aimante qui lui a appris à se défendre et auquel elle est attachée malgré sa différence.
Prenant son courage à deux mains, elle quitte tout ce qu’elle connaît pour découvrir la vérité. Elle rencontre de nombreux personnages aussi différents et uniques les uns que les autres. Sébastian et Violet ressortent le plus car Ari se prend d’affection et plus si affinité avec les deux. 

Tout vient à point à qui sait attendre. Avec efficacité Kelly Keaton amène les révélations au compte goutte se glissant au fil de l’intrigue. Elle mêle avec facilité les créatures fantastique au mythe antique donnant une histoire bien construite et prenante.
Publicités

Une réflexion au sujet de « Gods & Monsters, tome 1 : Le noir lui va si bien – Kelly Keaton »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s