Dupuis

Zombillénium, tome 1 : Gretchen – Arthur De Pins

Édition : Dupuis
Genre : Humoristique
Volume : 3 (en cours)
Prix : 14.50€

Synopsis 

Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d’attractions Zombillénium. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas…

Avis

J’ai connu le style d’Arthur de Pins avant de connaitre ses BDs. Ça fait des années que je suis tombée amoureuse de son coup de crayon et que je voulais découvrir ses histoires.
Premier tour à la bibliothèque de ma ville et que vois-je, Zombillénium, ni une, ni deux je suis repartie avec. Je l’ai dévoré comme une armée de zombies sur un cadavre!

Dès les premières pages nous rentrons dans le vif du sujet en rencontrant Aton, une momie qui fait du stop. De l’autre côté, nous avons Gretchen, une jeune sorcière, qui se retrouve face à un braqueur désespéré. Ces deux personnages macabres sont les employés du parc d’attraction, Zombillénium.

Celui-ci ne recrute que des morts : zombies, vampires, loup-garous et j’en passe. C’est ainsi qu’Aurélien (le braqueur) se retrouve être le nouvel employé du parc après s’être faire renverser par Francis von Bloodt, un vampire, parti à la recherche d’Aton.

Arthur De Pins crée avec Zombillénium, un BD à l’humour noir et hilarant. On découvre des personnages uniques au quotidien somme toute très humain. J’ai adoré ce côté complètement décalé entre des zombies grévistes, une sorcière stagiaire et un hybride qui a un peu de mal à se contrôler dans un parc d’attraction qui n’a plus le succès d’antan.

Arthur De Pins m’a charmé avec son coup de crayon unique. Ici l’atmosphère est grisonnante et froide. Il met l’accent sur la diversité de ses personnages et leurs originalités.
Avec Zombillénium, l’illustrateur a su créer un univers à l’humour noir et décapant où on rit de tout et surtout de la mort. La fin m’a laissé bouché-bée!
Publicités

7 réflexions au sujet de « Zombillénium, tome 1 : Gretchen – Arthur De Pins »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s