J'ai lu

Darkhouse – Alex Barclay

Titre VO : Darkhouse
Édition : J’ai lu
Genre : Thriller
Pagination : 412
Prix : 8€

Quatrième de couverture 

Quand une filature de routine se solde par les deux meurtres les plus atroces de sa carrière, l’inspecteur Joe Lucchesi quitte la police de New York et s’installe, avec femme et enfant, dans un village paisible au sud-est de l’Irlande. Ils sont heureux, ils sont à l’abri. Mais ils sont sur le point de vivre un cauchemar plus terrifiant que tous ceux qu’ils ont laissés derrière eux : Katie, l’amie de leur fils, est retrouvée morte dans les bois qui bordent leur
maison. Tourmenté par les rumeurs qui circulent au sujet de sa famille, Joe se lance dans une enquête solitaire, dangereuse, à l’issue incertaine. Car son fils lui ment. Sa femme lui ment. Et un tueur l’attend au tournant.

Avis

Darkhouse m’a attiré par son synopsis qui me paraissait haletant. Malheureusement, c’est plutôt mitigé que je ressors de ma lecture.

Joe Lucchesi, flic New-Yorkais, s’expatrie dans une petite ville d’Irlande avec femme, Anna, et enfant, Shaun, après une affaire qui a mal tourné. Quelque temps après leur arrivée, on retrouve le corps de Katie, la petite-amie de Shaun, dans les bois près des Lucchesi, trois semaines après sa disparition.

Joe, hanté par sa précédente affaire, se jette à corps perdu dans l’enquête.

Dès les premières pages, on est balancé dans le vif du sujet jusqu’au moment où on change de chapitre et que tout retombe. On découvre une petite paisible d’Irlande où Anna Lucchesi est venu retaper un phare. Après l’affaire la plus terrible de sa carrière, Joe Lucchesi a suivi sa femme de l’autre côté de l’océan. Il ne pouvait pas savoir que les meurtres allait le suivre jusqu’ici.
Le problème, c’est que le premier meurtre n’arrive qu’à la moitié du roman, ce qui est assez long… Ensuite, l’enquête piétine et on le sent bien. La fin rehausse tout de même le tout en étant plus rythmé et plus sombre.

Alex Barclay alterne différents points pendant tout le roman. Si Joe Lucchesi est le personnage principal, nous suivons sur quelques lignes d’autres protagonistes comme sa femme, son fils ou encore les policiers qui s’occupent du meurtre de Katie. C’est une alternance irrégulière au sein des chapitres qui rend parfois le tout un peu brouillon et m’a fortement perturbée. On ne niera pas que cela donne un autre rythme au roman et une grande part de mystère. On l’impression que les informations vont arriver plus vite et en fin de compte on se pose encore plus de question.
Certaines chapitres sur le passé du criminel s’insère entre l’histoire présente. Personnellement, ce sont les passages que j’ai le plus apprécié. D’un côté il nous fait éprouver de la pitié pour ce pauvre gosse maltraité et de l’autre on est horrifié parce qu’il est capable de faire à l’adolescence.

Dans le présent, nous continuons de suivre Joe Lucchesi torturé par sa dernière affaire qui lui a laissé quelques séquelles tant physique que mental. Il reste tout de même un très bon enquêteur qui a de l’instinct. Il délaisse un peu trop sa femme et son fils. Ce dernier lui fait bien ressentir en créant une distance avec son père. Anna apparaît la petite femme aimante, mais indépendante. Elle a sacrifié ses projets pour son mari et elle saisit enfin sa chance de réaliser l’un d’eux dans Darkhouse.
Les autres protagonistes sont aussi variés qu’il y a d’habitants dans la ville ce qui est appréciable. Darkhouse n’est pas un mauvais thriller. Premier roman de cet auteur Irlandaise, il a une intrigue prometteuse, mais les changements de point de vue sont très fréquents et m’ont parfois un peu perdu.
Malgré tout Alex Barclay arrive à nous garder suspendu à ses mots, semant le doute et la peur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s