Hugo roman·New romance

Slow burn, tome 1 : Protège-moi – Maya Banks

Titre VO : Slow Burn, book 1: Keep Me Safe
Édition : Hugo roman, collection New romance
Genre : Romance érotique, fantastique
Pagination : 315
Prix : 17€

Quatrième de couverture 

Quand la sœur cadette de Caleb Devereaux est kidnappée, ce jeune homme issu d’une riche et puissante famille se tourne vers une source inespérée pour quérir de l’aide : une superbe et délicate jeune femme avec un don exceptionnel pour trouver des réponses. Ramie peut communiquer avec les victimes et les localiser en ressentant leur douleur, mais ce don a un prix. Chaque fois qu’elle l’utilise, cela lui coûte une partie d’elle-même. Venir en aide au furieusement attirant et impatient Caleb pour retrouver sa sœur disparue la détruira presque. Même si l’intensité sexuelle qu’il dégage l’attire comme un aimant, elle devra s’éloigner de lui le plus possible. Plein de remords devant la souffrance qu’il lui a infligée, Caleb est déterminé à remettre les choses en ordre. Mais alors qu’il croit Ramie perdue à jamais, elle réapparaît. Elle a des problèmes et a besoin de son aide. C’est maintenant au tour de Caleb de tout risquer pour la protéger… même son cœur.

Avis

A la base, je ne suis pas une grande amatrice de Maya Banks. Pourtant elle fait le plaisir de pas mal de lectrices, mais certains de ses romans, au vu des avis et des synopsis ne m’ont pas emballé. Malgré tout, il y a peu je me suis lancée dans une de ses séries, A corps perdus, et le tome 1 m’a beaucoup plu. C’est en partant de ce postulat que j’ai commencé mon partenariat avec Hugo roman (merci à eux) avec le tome 1 de Slow burn. Malheureusement, je n’ai pas été autant emballée que d’autres.

Tori, la soeur de Caleb Devereaux a été kidnappée. Ni une, ni deux, Caleb part à la recherche de Ramie St Claire, une clairvoyante qui a aidé dans de nombreuses enquêtes de disparition et meurtre. Cette dernière vit recluse dans une forêt et se voit forcer par Caleb pour retrouver Tori. Encore sous le choc, Ramie décide de s’enfuir encore une fois, ne pouvant plus supporter de subir les souffrances des victimes qu’elles recherchent.
Pendant un an Caleb n’aura aucune nouvelle de la jeune femme jusqu’au jour où

Autant dire que le concept de base me bottait bien. Maya Banks mélange romance, fantastique et suspens dans un roman court et trop rapide. Disons le tout de suite, je n’ai pas accroché, un peu à l’intrigue, quasi pas aux personnages et pas trop à la plume. 

Tout d’abord, la romance entre Caleb et Ramie. Si vous avez bien lu mon petit résumé, ils ne se voient pas pendant un an, elle l’appelle à la rescousse, il accourt, met d’énormes moyens en place, il est riche donc bon ça se justifie et il lui en doit une bonne, mais en 24 heures, ils se tombent les bras et se promettent amour et fidélité éternelle. Seule difficulté, Ramie reste sur la réserve dû à son passé et ses expériences clairvoyantes. Malgré sa distance, elle reste tout de même consentante pour quelques moments de plaisir et ne repousse jamais Caleb. Les déclarations d’amour sont trop rapides pour être crédibles.
Ensuite le fantastique et le suspens, je mets les deux dans le même panier car ils ne servent que fond à la romance. D’ailleurs ils ne vont pas sans l’autre puisque Ramie a le don (ou malédiction) en touchant un objet qu’à toucher une autre personne, ou en touchant une personne de voir ce qui lui est arrivé de pire ou ses penchants les plus sordides. Ce don, Ramie, s’en sert depuis son plus jeune âge pour retrouver des victimes portées disparues, elle arrive même à en sauver comme c’est le cas de Tori. Malheureusement ce petit voyage dans la tête des gens ne la laisse pas indemne. Elle subit la même chose que les victimes, en temps réel et reste parfois connecter encore quelques heures, voire quelques jours avec elles. C’est par ce moyen que l’un des tueurs va réussir à la pourchasser.

Dit comme ça, ça a l’air vraiment prenant. Un tueur qui est clairvoyant et qui torture, viole et tue ses victimes juste pour le saint Graal : Ramie. Moi, ça me fait rêver. Rêve de courte durée car si le méchant est bien barré dans sa tête, on ne le voit pas assez à mon goût. Malgré tout, c’est peut-être le personnage que j’ai trouvé le plus abouti.

Caleb et Ramie ne m’ont pas convaincue, peut-être plus Ramie que Caleb à la limite. Le problème est que les deux protagonistes manquent cruellement de descriptions. Je n’ai pas réussi à les imaginer, lui est grand et fort comme la plupart des hommes de romance et elle est frêle et petite comme une grande majorité des femmes de romance. Nous n’avons pas plus de détails.
Leur caractère est certes plus poussé, mais là rien de bien folichon. Caleb est un homme surprotecteur qui a été très marqué par le kidnapping de Tori. Il s’approprie Ramie et lui commande beaucoup de choses. J’ai du mal avec ce trait de caractère en vogue ces derniers temps.
Quant à Ramie, c’est une femme qui a vécu beaucoup de choses, elle paraît creuse et en réalité elle est après toutes ces mauvaises expériences. Elle se fait dominer par son don, elle n’a jamais vécu autrement et ne l’appréhende que comme une malédiction. La fin relève un peu le personnage mais sans plus.
Tout deux traînent une culpabilité énorme qu’ils relatent sans cesse au cours du roman et qui est fatiguante. C’est bien beau de parler, mais il faut de l’action!

Maya Banks alterne les deux points de vue, enfin à peu près, parce qu’à un moment, elle m’a perdu, je ne savais pas dans la tête de qui on était et certaines phrases ne sont pas très bien tournés. J’ai déploré que tout ce qu’on apprenne du passé de Ramie nous vienne de Caleb qui s’est bien renseigné sur elle (ça fait peur). Il y a pas mal de psychologie qui tombe à l’eau parce que ce n’est pas le bon personnage qui en parle. 
Certains passages manquent de cohérences et j’ai trouvé dommage ne pas côtoyer plus la famille de Caleb étant donné qu’ils vivent tous ensemble.

En résumé, ce premier tome ne m’a pas conquise… Pourtant toutes les idées étaient bonnes, on avait une intrigue prometteuse qui a été mal exploitée. Je suis un peu déçue. Je me tâte à continuer à la série car j’entends beaucoup de bons avis sur le second tome et le résumé du troisième m’intrigue. Suis-je maso? La réponse dans le prochain épisode!
Publicités

2 réflexions au sujet de « Slow burn, tome 1 : Protège-moi – Maya Banks »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s