France Loisirs·Piment

Demain j’arrête ! – Gilles Legardinier

Édition : France Loisirs, collection Piment
Genre : Contemporain
Pagination : 375
Prix : 9.99€

Quatrième de couverture

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Avis

Gilles Legardinier est un auteur polyvalent, tantôt jeunesse, tantôt thriller, aujourd’hui il sème sa belle plume dans du contemporain. J’avoue que je ne connaissais pas du tout l’auteur avant de lire Demain j’arrête! et quel regret!

Julie est une jeune fille simple avec une vie banale jusqu’au jour où un nouveau voisin emménage dans son bâtiment. Prise d’une impulsion curieuse, elle cherche par tous les moyens à en apprendre plus sur ce fameux « Ric Patatras ». Pleine d’imagination, Julie nous embarque dans son quotidien, certes, anodin, mais peuplé de personnages attachants et un goût de folie.

J’étais un peu décontenancée en commençant Demain j’arrête!. On rencontre Julie lors d’une soirée qui fête le divorce d’un des amis de Julie. Dès les premières pages le ton est donné! Puis Julie nous raconte la pire idiotie qu’elle ait pu faire pour quelqu’un. A ce moment de l’histoire, on part un peu dans un autre monde, une sorte d’Amélie Poulain à la Gilles Legardinier. Julie nous entraîne dans sa vie, rythmée par la banque où elle travaille, ses copines célibataires et les commerçants de sa rue. Comme une pièce de théâtre, tout se joue dans un petit quartier on ne sait où. 
Demain j’arrête! a un petit goût des madeleines de Proust, du déjà vu qui vous inspire une certaine nostalgie. Son petit plus? C’est humour à tout épreuve où chaque instant est un rayon de soleil, à commencer par Julie.

Cette dernière est une héroïne plutôt maladroite, mais extrêmement imaginative. C’est d’ailleurs son imagination qui va la propulser parfois dans des situations rocambolesques. Certes elle a ses défauts, ses côtés un peu parano et un peu obsédée, mais elle nous fait craquer par son humanité. Elle est toujours prête à aider les autres comme Xavier, son ami d’enfance ou sa voisine du dessus qui tombe malade. Elle est très attachée à sa petite vie et ses amis. Elle nous fait rentrer dans son univers avec toute son innocence et sa fraicheur.

Bien sur les autres personnages ne sont pas en reste. On découvre une petite communauté uni au travers de Julie. Les différents protagonistes sont un peu stéréotypés, mais en même temps, n’avons nous jamais rencontré les mêmes genres de personnes. Ils ressemblent à votre voisin, vos amis, vos parents, votre boulanger et j’en passe, ils font parti de notre vis et c’est pour ça qu’on s’y attache si facilement. Gilles Legardinier arrive à donner vie à ses personnages, à leur insuffler tout ce qu’il a d’humain et a enchanté le lecteur pour qu’il se sente comme à la maison.

En ce qui concerne le style, j’ai été conquise. Je crois n’avoir jamais lu un roman contemporain dans un style un peu romance avec un homme comme auteur. Ce point ne m’a en rien déranger, on ne le sent pas du tout à la lecture. Je pense que c’est là aussi où se trouve le talent de l’auteur. Il arrive à transmettre les émotions de Julie avec facilité. Il joue avec les mots et nous dépeint un quartier simple et accueillant. 

Demain j’arrête! est un roman cocooning. On est accueilli avec chaleur par les personnages et le décor. On suit avidement les aventures et mésaventures de Julie. Dès les premières pages, je sentais le coup de cœur, mais je n’arrivais pas à savoir pourquoi. En réalité, c’est tout simplement par son humanité que le roman m’a conquis.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Demain j’arrête ! – Gilles Legardinier »

  1. J'avais aussi beaucoup aimé ce livre, même si j'avais trouvé la fin un peu too much. C'est le 1er Gilles Legardinier que j'ai lu, mais après avoir lu Complètement Cramé! l'an dernier, je sais que j'en lirai d'autres!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s