Kana

Mon histoire, tome 1 – Kazune Kawahara & Aruko

Titre VO : Ore monogatari
Édition : Kana
Genre : Shojo, romance
Volume : 7 (en cours)
Prix : 6.85€

Synopsis

Il n’avait rien pour plaire, et pourtant… Takeo Gôda est un lycéen pataud bâti comme une armoire à glace. Les filles dont il tombe amoureux s’éprennent toutes de son ami d’enfance : le beau Sunakawa. Mais un jour il sauve une jeune fille des griffes d’un pervers. Et, pour la première fois, il semble qu’une fille craque pour lui !

Avis

Mon histoire m’a tout de suite attiré par son synopsis atypique et son héros loin des canons du genre.
Takeo est un grand dadais aux allures d’ours avec un cœur aussi gros que sa carrure. C’est cette apparence qui l’empêche de plaire aux filles de son âge qui tendent à se tourner vers Suna, son meilleur ami.
C’est sans compter sur l’apparition de la douce Yamato, stéréotype de la lycéenne japonaise, elle appâte le brave Takeo avec ses bons gâteaux. Un brin fataliste et à côté de ses pompes, il décide d’aider la jolie Yamato qu’il pense amoureux de Suna…

Je décrirais ce premier tome comme une introduction aux aventures de nos trois héros, Takeo, Suna et Yamato. Tout le long se déroule le lien qui unit Takeo et Suna qui peut paraître superficielle surtout au vu du caractère de Suna. Ce dernier apparaît froid en repoussant toutes les jeunes filles qui se décident à lui avouer leurs sentiments. Pourtant il se dévoile être un ami fidèle et loyal. Ce personnage a, j’espère, beaucoup de potentiel dans l’histoire.

Ensuite rentre Yamato dans le jeu. Elle vient d’un autre lycée et est plutôt timide. C’est peut-être pour ça qu’au premier abord, Takeo n’a pas tout de suite compris ses sentiments envers lui.

Au centre nous avons Takeo. Avec un physique plutôt ingrat pour la moyenne japonaise, il est vite éclipsé par son meilleur ami. Cependant c’est un adolescent généreux et bienfaisant, si il paraît niais, on voit surtout qu’il n’a aucun vice et ne pense qu’à aider les autres.

Pour l’instant je n’ai pas d’avis tranché sur l’histoire. Le fond suit la trame de la plupart des shojos et on devine un peu la suite. Malgré Kazune Kawahara et Aruko ont crée des personnages forts et vivant qui donnent une tout autre saveur à ce genre vu et revu. Les traits de Takeo sont poussés à l’extrême pour nous faire rire dans les moments les plus cocasses.

Mon histoire allie des personnages que tout opposent, la brute épaisse au cœur de guimauve, la mignonne lycéenne, modèle même du shojo et le beau taciturne meilleur ami à une intrigue peut être banale, mais rehaussé par ceux qui la vivent donnant de l’amour, de l’amitié et de l’humour.

Mon histoire existe aussi en animé de 22 épisodes ainsi qu’un film qui sortira le 31 octobre au Japon.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mon histoire, tome 1 – Kazune Kawahara & Aruko »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s