Ki-oon

Gisèle Alain, tome 1 – Sui Kasai

Titre VO : Gisèle Alain
Édition : Ki-oon
Genre : Seinen, Tranche de vie
Volume : 4 (en cours)
Prix : 7.65€



Synopsis 

Début du XXe siècle. Héritière d’une famille noble, en rupture avec les siens, la jeune Gisèle gagne sa vie comme logeuse dans une pension. Mélange déroutant d’assurance et de fragilité, l’intrépide demoiselle décide de monter son agence pour devenir… femme à tout faire ! Sauvetage de chats égarés, négociations secrètes pour les notables de la ville, bâtisse à retaper du sol au plafond : elle découvre les aléas de la vie, tout en enchantant son entourage par sa vitalité et sa fantaisie. Mais c’est sans compter sur un passé qui ne va pas tarder à la rattraper et à jeter un voile sombre sur cette liberté fraîchement acquise…

Avis

Je suis un fan des éditions Ki-oon et je n’ai pas encore déçu de mes découvertes chez eux. Petit à petit j’agrandis ma collection et aujourd’hui c’est Gisèle Alain qui a fait son entrée dans ma bibliothèque. 
Gisèle Alain est une jeune héritière coupée du monde pendant de nombreuses années, elle fuit pour devenir logeuse et dernière lubie, femme à tout faire. C’est dans ce contexte que nous suivons ses premières aventures dans de courts chapitres.
Ne cherchez pas de grandes aventures et un un fil rouge dans ce premier tome, vous n’en aurez pas. Gisèle Alain est un manga « tranche de vie », il dépeint un univers, ici le XXe siècle, une société et des personnages évoluant au quotidien. Nous découvrons le monde au côté de Gisèle, femme à tout faire qui fait connaissance avec une réalité qu’elle n’a jamais connu. Elle rencontre différents personnages au cours de ses missions qui lui apportent tous un petit quelque chose lui permettant de mieux appréhender sa nouvelle vie. Elle est toujours accompagnée de Rémi, une jeune homme qu’elle loge et qui ne paie jamais son loyer alors elle l’exploite.
Gisèle est une jeune fille dynamique et extravertie. Elle découvre le monde avec l’innocence de sa jeunesse et l’ignorance de son statut. Elle est tout de même autoritaire et passant même pour capricieuse, mais quand elle a une idée dans la tête, elle ne l’a pas ailleurs et pleine de volonté elle veut surtout aider les autres. 
Petit plus pour les « histoires annexes » qui concluent les chapitres nous montrant les personnage secondaires après le passage de Gisèle.
Les dessins sont agréables et soignés. Ils arrivent à mettre en valeur la force de caractère de Gisèle avec ses grands yeux qui fixent le monde et ses cheveux noirs profonds.

Gisèle Alain est un manga frais qui se laisse lire sur un transat à l’ombre sans prise de tête.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s