Non classé

Accel world, tome 1 – Reki Kawahara & Hiroyuki Aigamo

Titre VO : Accel world
Édition : Ototo
Genre : Shonen, science-fiction
Volume : 2 (en cours)
Prix : 6.99€



Synopsis 

Chaque classe compte son souffre-douleur, quelle que soit l’époque…
Haruyuki est un collégien en première année, petit, gros et timide. Mais un jour, la fille la plus belle et la plus mystérieuse du collège, connue sous le surnom de Princesse Kuroyuki, pose les yeux sur lui et l’invite à jouer au jeu nommé « Brain Burst ».
C’est la découverte de l’univers fantastique d’ « Accel World ». Le destin de Haru s’accélère brutalement et l’entraîne dans des combats à la vitesse de la lumière… !

Avis

Contrairement à beaucoup je n’étais pas vraiment convaincue par la couverture… Je trouve le personnage trop fin et sans relief. Comme l’habit ne fait pas le moine, le contenu est plus qu’à la hauteur et l’histoire prenante.
Haruyuki est un garçon timide, petit et gros, il est le souffre douleur de sa classe. Pour fuir cette triste réalité, il se réfugie dans une réalité virtuelle grâce à son « neuro-linker ». Relié au cerveau, le « neuro-linker » permet aux utilisateurs de parcourir un autre monde sous une autre apparence et en utilisant leur cinq sens. 
Peu enclin à se confier à ses amis, Haruyuki trouve du réconfort auprès de Kuroyoki, la « princesse » du collège que tout le monde admire. Cette dernière lui propose d’intégrer un jeu le « Brain burst ».
Haruyuki, c’est un peu le anti-héros qui n’a pas grand chose pour lui au premier abord. Pourtant c’est un personnage vraiment attachant qui n’a pas du tout confiance en lui. Ce sentiment se répercute sur ses amis à qui il cache pas mal de choses pour ne pas les embêter. Plutôt solitaire, il est étonné d’être abordé par Kuroyuki. 
Cette dernière est assez mystérieuse. Au point culminant de la popularité, on a du mal à comprendre ce qu’elle veut à Haruyuki. 
De plus, ce jeu où elle l’entraîne « Brain burst » est plus complexe qu’il n’y paraît. Basé sur un système de combats et de niveaux, le but est de gagné des points et donc de gravir les échelons. A l’heure qu’il est, les meilleurs joueurs, neuf plus exactement, sont bloqués au niveau 9. 
En dehors de combattre d’autres joueurs, ce jeu apporte une amélioration considérable à Haruyuki qui lui permet d’aller plus vite que les autres, c’est ainsi que Kuroyuki lui présente « Brain burst ».
Ce premier tome met en place les personnages et tout le concept de la série. J’étais vraiment sceptique au début, mais plus qu’un simple jeu, Accel world nous présente le début d’une intrigue qui va au delà du jeu de combat. Kuroyoki cache clairement quelque chose derrière sa bonté et sa compassion. Quant à Haruyuki, c’est un personnage qui a du potentiel et qui ne demande qu’à évoluer.
Accel world a un bon rythme, il y a de l’actions, quelques informations qui nous permettent d’avancer, mais pas trop gardant une part de mystère pour la suite. Si je ne suis pas fan du design de Kuroyuki,les autres personnages restent abordables, le style est simple et plutôt fluide.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s