Scrinéo

La voie des Oracles, tome 1 : Thya – Estelle Faye

Édition : Scrinéo
Genre : Fantasy, jeunesse
Pagination : 337
Prix : 16.90€

Quatrième de couverture

Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Les vieilles croyances sont mises au rebut, les anciens dieux se terrent au fond des bois, des montagnes et des grottes, les devins sont pourchassés par la nouvelle église.
Thya, fille de l’illustre général romain Gnaeus Sertor, a toujours su qu’elle était une Oracle. Il lui faut vivre loin de Rome, presque cachée, en Aquitania, perdue au milieu des forêts.
Que faire alors, quand son père, son protecteur, tombe sous les coups d’assassins à la solde de son propre fils ? Il faut fuir, courir derrière la seule chance qu’elle a de le sauver… Se fier à ses visions et aller vers Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a vaincu les Vandales. Et peut-être, le long de ce chemin pavé d’embûches et d’incroyables rencontres, voir le passé refaire surface, et réécrire l’Histoire…

Avis

Si la couverture crée par Aurélien Police avait éveillé mon intérêt, je ne me suis penchée sur le roman qu’en mars lors de Trolls & Légendes après ma rencontre avec l’auteur, Estelle Faye. Cette dernière parle de son roman avec beaucoup de modestie, à l’écoute de ses lecteurs, elle ne donne qu’une envie, le découvrir.

Thya est une jeune fille sauvage, vivant reclus en Aquitania lorsque son père, Gnaeus Sertor, se rend compte de ses dons de devin à l’âge de 5 ans. La tentative d’assassinat de son père la fait sortir de son isolement pour suivre ses visions qui lui commande d’aller vers Brog.

La voie des Oracles est un récit initiatique qui pose son contexte dans l’Empire romain du Vème siècle, quand sa gloire est en plein déclin et que les dieux païens doivent laisser la place au christianisme. Dans cet atmosphère de conflits constant et de grands dangers pour Thya, celle-ci doit sortir de son cocon et affronter le monde.
Pleine d’innocence et de naïveté, elle a tout de même des avis bien tranchés et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Si on apprécie son courage, j’avoue ne pas m’être attachée au personnage, le trouvant peut être encore trop enfantin.
Heureusement Thya trouve du soutien auprès d’Enoch et Mettius. Le premier, jeune maquilleur à Varetedo, un brin dragueur, il paraît cliché au premier abord, mais il s’avère un personnage beaucoup plus complexe et attachant. Mettius, quant à lui, est un ancien guerrier qui a combattu auprès du père de Thya, sa sagesse et sa connaissance du monde permettent aux deux jeunes gens de se canaliser et d’avancé dans leur aventure.

Estelle Faye nous fait parcourir l’Empire romain aux côtés de l’Oracle, j’avoue avoir eu du mal à me repérer ne sachant pas toujours à quelles villes correspondait les noms anciens (bon j’ai fais ma fainéante et n’ai pas cherché non plus). Un petit lexique aurait été un petit plus par rapport à certains mots que je ne connaissais pas du tout. Malgré tout la lecture reste très fluide. Tout va assez vite et est parfois un peu trop facile, mais le lecteur reste emporté dans les découvertes et la mythologie romaine me fascine donc j’ai adoré découvrir les dieux païens, les faunes, les ondines, etc (des petits points historiques auraient été vraiment intéressant, ça c’est ma curiosité qui parle). On est 100% immergé!

Avec La voie des Oracles, Estelle Faye nous offre un premier roman et une future trilogie qui n’a rien à envier aux autres. Elle arrive à faire évoluer ses personnages au fil de leurs péripéties. J’ai déjà le nez dans le tome 2!

Publicités

6 réflexions au sujet de « La voie des Oracles, tome 1 : Thya – Estelle Faye »

  1. J'avais beaucoup aimé cette lecture et, contrairement à toi, j'ai de suite été séduite par le personnage de Thya et elle ne m'a pas vraiment paru trop enfantine mais je peux comprendre ce que tu veux dire. J'ai apprécié également ce mélange original entre l'historique et la fantasy. Bonne lecture du deuxième tome (^-^)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s