Ki-oon

A silent voice, tome 1 – Yoshitoki Oima

Titre VO : Koe no katachi 
Édition : Ki-oon
Genre : Shonen, Contemporain
Volume : 3 (en cours)
Prix : 6.60€

Synopsis

Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes… jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable…

Avis

A silent voice est un petit bijou révélé par Ki-oon il y a peu.
 
Shoya Ishida tombe sur Shoko Nishimiya au lycée, il essaie d’esquisser un « bonjour », mais la jeune fille part en courant… Shoko est sourde, grâce à un appareil auditif, elle tente tant bien que mal de comprendre les autres.
Il y a 6 ans ce handicap a fait naître de nombreuses persécutions dans sa nouvelle école, entraînées par Shoya Ishida, caïd de sa classe.
A silent voice est un manga fort et émouvant traitant du handicap et surtout des brimades qu’il peut engendrer. Ce premier tome pose les bases de l’histoire qui lie Shoko et Shoya.

L’une plutôt timide et réservé, montre une gentillesse à tout épreuve. Malgré les tourments psychologies voire physiques, Shoko reste une enfant souriante et humble. Elle est tellement attachante qu’on voudrait se dresser contre ceux qui la menacent.

Shoya, leader des persécutions, est un enfant ignorant et casse-cou. Tour à tour, il est déconcerté, apeuré, par cette gamine qui subit tous ces méfaits sans broncher. Yoshitoki Oima a choisi de prendre son point de vue pour découvrir leur histoire, un pari original. Loin d’en faire le « héros », elle nous montre un garçon sans limite et inconscient de mal réel qu’il fait jusqu’à celui-ci se retourne contre lui.

Après moult persécutions, la mère de Shoko finit par porter plaine. Mère célibataire, celle-ci s’inquiète beaucoup pour son enfant qui ne parle pas de ses problèmes à l’école et essaie de rallier les deux bouts tout en laissant de l’indépendance à sa fille. Lorsqu’elle porte plainte, l’école se retourne contre Shoya, même ces petits camarades qui ont bien ri de ses blagues. Celui-ci se retrouve du jour au lendemain traité comme un paria par ceux qui le suivaient. Un juste retour des choses, mais une forme d’injustice plane toujours au-dessus de la classe. Shoya n’est pas seul coupable dans ces brimades, ni ses camarades, ni ses professeurs ne prennent les choses en main pour que cela cesse.

Fort d’une histoire poignant, les illustrations ne sont pas en reste. Simple et fluide, elle nous entraîne dans un monde d’enfants où tout est possible, même les pires méchancetés. Elles sont presque cruelles de par leur douceur, le crayon est léger pour Shoko, mais plus fort pour Shoya.

A silent voice a été un coup de coeur! Rarement déçu par Ki-oon, ils arrivent toujours à trouver la perle. Il me tarde de lire la suite, de voir l’évolution de ces deux personnages et de leur relation.

***

Publicités

2 réflexions au sujet de « A silent voice, tome 1 – Yoshitoki Oima »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s