Michel Lafon

Lui succomber – Jasinda Wilder


Titre VO : Falling into him
Édition : Michel Lafon
Genre : Romance érotique, New Adult
Pagination : 365
Prix : 15.95€

Quatrième de couverture
Toi et moi ? Ça finira sans doute mal. Je vais certainement souffrir. Mais tu sais quoi ? Je m’en fous. C’est un risque que je suis prête à prendre.Dix-huit ans plus tôt, Nell et Colton parvenaient ensemble à surmonter la mort de Kyle, la personne qu’ils aimaient plus que tout. Aujourd’hui, leur fille unique, Kylie, entre à l’université. Dotée d’un caractère bien trempé, l’adolescente est néanmoins fragile. Lorsqu’elle tombe sous le charme ténébreux d’Oz Hyde, un garçon au passé trouble et à l’avenir plus incertain encore, la catastrophe semble inévitable.Pour Colton, qui se reconnaît douloureusement dans ce jeune homme, la seule chose qui importe est de protéger sa fille. Les deux adolescents se jettent pourtant à corps perdu dans la passion brûlante qui les unit. Sauront-ils s’arrêter avant d’être brisés à jamais Incroyablement fort et puissant, Lui succomber est la conclusion explosive de la trilogie Succomber de Jasinda Wilder, un roman où l’amour est la plus exquise des souffrances.

Avis

On retrouve avec plaisir Nell, Colton, Jason et Becca, mais surtout on découvre leurs enfants.

Après un énième déménagement, Oz refait sa vie à Nashville. Toujours solitaire dû aux nombreux déménagements qu’il a subi, le jeune homme est irrémédiablement attiré vers Kylie, la fille de Nell et Colton que nous avons suivi dans le premier tome, Te succomber.

Très bon parti pris de l’auteur, le roman alterne les points de vue de Oz et de Colton. C’est une idée vraiment judicieuse car à tout point de vue, Kylie a, dirait-on, la vie parfaite, papa, maman, études, amis, etc. Aujourd’hui Nell et Colton sont des parents et musiciens prospèrent et ont pu offrir une belle vie à leur fille. Ce que Colton n’avait pas prévu, c’est que Kylie irait s’enticher du « badboy » de la ville, Oz.

Orphelin de père, Oz est constamment torturé par la vie et lui-même, complètement aux antipodes de Kylie. La jeune fille est un vrai rayon de soleil qui a confiance en elle et profite de la vie.
Rien ne pouvait rapprocher ces deux personnages et pourtant Jasinda Wilder l’a fait. Tout au long du roman, on sent qu’un fil invisible et incassable unit nos deux héros comme deux aimants qui s’attirent, chacun prendra le meilleur et le pire de l’autre pour le sublimer.

Encore une fois la musique à la part belle dans ce troisième opus. Pourtant le terrain était plutôt miné au départ. Oz adepte de métal, hard métal et j’en passe, Kylie plutôt country à l’image de ses parents, les ingrédients n’étaient pas spécialement au rendez-vous pour sortir une belle mélodie.
Toutefois, la curiosité l’emportant, chacun apprends à connaître l’univers de l’autre et surtout Oz s’ouvre à celui de Kylie et au reste du monde.

Oz entreprend une grande évolution dans le roman. Loin du badboy, on devine un jeune homme troublé, mais attachant. Il subit sa vie sans jamais vraiment la vivre. Il voue une colère à sa mère qui refuse de lui parler de son père. C’est garçon perdu qui s’accroche à Kylie comme un bateau à une enclume. Il se découvre à travers elle et surtout il apprends à s’aimer et à aimer la vie.

Tout ça bien sur n’est pas trop du goût de Colton qui, si il ne peut pas obliger sa fille à ne plus fréquenter Oz, essaie tout de même de mettre son nez dedans. Ce qui est intéressant, c’est de voir comment Colton appréhende cette nouveauté qui lui ressemble tellement. Plein de sagesse et d’amour, il essaie de faire au mieux pour guider sa fille et Oz vers le chemin qu’il a pris avec Nell.

Encore une fois, j’ai succombé à la plume de Jasinda Wilder et à son histoire. Si je l’avais trouvé trop vulgaire à mon goût dans le premier tome, dans le second et le troisième, ça s’est franchement amélioré et est plus en adéquation à la découverte de la sexualité à mon avis.
De plus, elle arrive à garder un certain mystère et à nous le balancer à la figure au moment importun nous laissant pantois.

Lui succomber est un très bon tome qui reste dans la lignée de ces prédécesseurs. Un peu sur ma faim par rapport à un des personnages, je suis ravie d’avoir découvert, aujourd’hui, qu’un roman lui était consacré. J’espère qu’il sortir en France.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s