Hachette

Toutes ces choses qui nous échappent – Wendy Wunder

Titre VO : The Museum of Intangible Things
Édition : Hachette
Genre : Contemporain, Young-adult
Pagination : 400
Prix : 15,90€

Quatrième de couverture

Certains ont des sœurs, des cousins. Moi, j’ai Zoe. Depuis l’année de nos sept ans, j’ai un talent pour veiller sur elle et la protéger de ses coups de tête excentriques.
En tout cas jusqu’ici j’arrivais toujours à la canaliser.
Cette fois, c’est plus compliqué : Zoe veut partir, quitter le trou où on vit. Elle dit qu’elle a besoin de prendre la route et de nous éloigner de nos vies minables ; qu’elle refuse d’être considérée comme folle.
Je vais suivre Zoe.
Parce que je dois l’aider à recouvrer son état normal. Parce qu’elle est la seule personne sur qui je puisse compter dans ce monde.
Et je me dis qu’elle a raison : on doit partir pour apprendre toutes ces choses qui nous échappent et dont nous avons tant besoin : l’audace, l’insouciance et, qui sait, peut-être même le bonheur…

Avis

Je remercie Babelio et les éditions Hachette pour cette belle découverte. J’avoue avoir cliqué un peu au hasard, ayant entendu peu de choses sur ce roman et ne sachant pas à quoi m’attendre. Quel chance j’ai eu de pouvoir le lire car même si ce n’est pas un coup de cœur, ça reste une lecture émouvante comme j’aime.

Hannah et Zoé, deux meilleures amies, sont comme deux sœurs, des âmes sœurs même. Pourtant tout les oppose. Hannah est une lycéenne studieuse et introverti alors que Zoé est pimpante et extravagante. Un jour Zoé décide qu’elle prend la route et Hannah la suit. Liées par une amitié indéfectible, nous suivons les deux adolescentes sur le chemin de la vie et du sens qu’elles veulent bien lui donner.

Toutes ces choses qui nous échappent est un roman plutôt lent, si je puis dire, pourtant il se lit assez vite. Ce n’est pas tant les actions que les émotions qui rythment l’histoire qui font qu’on reste accroché jusqu’à la dernière page, c’est aussi pour ses deux héroïnes, Hannah et Zoé auxquelles on s’attache immanquablement.
Tout s’installe petit à petit. On découvre le petit monde d’Hannah, notre narratrice, sa vie compliquée à devoir porter ses parents à bout de bras et tous les projets qu’elle a montée. On rencontre Zoé à travers ses yeux. Zoé qui prend toute la place dans la vie d’Hannah et dans le roman. On avance tranquillement vers le début de l’aventure et tout s’accélère, notre cœur avec, jusqu’à la fin où dans un dernier pincement nous revenons à la réalité.

Comme je disais plus haut, le point fort de ce roman sont les deux personnages, la vision qu’elles ont l’une de l’autre, comment elles appréhendent leurs vies et ce qu’elles apprennent ensemble.

« Je ne suis pas entièrement convaincue qu’elle soit bipolaire.
Je pense surtout qu’elle est plus vivante que le reste d’entre nous. »
– Hannah, à propos de Zoé –

 Il n’y aucun jugement de l’une envers l’autre. Malgré tout Hannah est très effacée par rapport à Zoé. On le sent pendant le roman, mais petit à petit cette dernière lui apprend différentes choses pour vivre mieux sa vie, l’insouciance, l’audace, etc. Hannah s’ouvre comme une fleur en plein soleil. De cette aventure qui la terrassera, elle apprendra le bonheur.

Les titres de chapitres sont presque conçus comme la vie, comme cette marche qu’entame Hannah et Zoé : « Loyauté », « Convoitise, « Vie », et ainsi de suite, un mot qui définit le chapitre qui va suivre et toute l’histoire aussi. Wendy Wunder nous offre un roman qui savoure comme un soleil et une brise de printemps. 

Toutes ces choses qui nous échappent m’a laissée vidée. Je ne savais plus quoi ressentir, quoi penser, j’aurai voulu qu’il continue encore pour connaître l’avenir d’Hannah en détail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s