Panini·Scarlett

Les amours de Lara Jean, tome 1 : A tous les garçons que j’ai aimés – Jenny Han

Titre VO : To All the Boys I’vs Loves Before
Édition : Panini, collection Scarlett
Genre : Romance, jeunesse
Pagination : 480
Prix : 16€

Quatrième de couverture
Lara Jean Song conserve ses lettres d’amour dans une boîte à chapeau que sa mère lui a donnée. Ce ne sont pas des lettres qu’elle a reçues, ce sont celles qu’elle a écrites. Une pour chaque garçon qu’elle a aimé. Lorsqu’elle écrit, elle ose ouvrir son coeur et dire toutes les choses que jamais elle n’exprimerait dans la vraie vie, car ses lettres ne sont que pour elle. Jusqu’au jour où Lara découvre que ses lettres secrètes ont toutes été postées… Elle doit soudain faire face à son passé amoureux, la situation devient vite hors de contrôle mais qui sait ? Quelque chose de positif pourrait ressortir de ces lettres, après tout.

Avis

Je rencontre le style de Jenny Han avec cette romance toute mignonne. Je découvre ce roman et la collection Scarlett grâce à la masse critique Babelio et aux éditions Panini.

Lara Jean est une adolescente de 16 ans, qui écrit des lettres d’amour pour oublier les garçons qu’elle a aimés. Lorsque Peter Kavinski vient lui dire qu’elle mentait dans sa lettre, la jeune fille découvre alors qu’on a envoyé les lettres qu’elle avait écrite. Le problème c’est que l’une d’elle était pour Josh, l’ex de sa sœur ainée, Margot, partie en Écosse. Pour parer au mieux, elle va se trouver un faux petit copain, ce qu’elle ne s’attend pas c’est que ce mensonge va aller plus loin que ce qu’elle imaginait.

Je n’en dirais pas plus, l’intrigue est banale, mais le roman vaut la peine d’être lue et appréciée à sa juste valeur. J’avoue que je ne m’attendais pas du tout ça. J’imaginais découvrir les différents garçons que Lara Jean avait aimé, comme une rétrospective de son cœur d’artichaut. Pourtant j’ai été emportée par cette romance simple. 

Lara Jean est un personnage très attachant. Grande romantique, elle aime l’amour, un petit rien l’a fait succomber. Au début du roman, c’est une adolescente encore enfant, dépendante de Margot qui gère tout depuis la mort de leur mère. Après son départ, la jeune fille est perdue, mais essaie tant bien que mal de prendre sa petite famille en main. Plutôt casanière, elle va s’ouvrir au monde grâce à la dispersion de ses lettres. 

J’ai beaucoup aimé la famille de Lara Jean. Je respecte Margot pour tout ce qu’elle a fait pour ses sœurs, Lara Jean et Kitty ainsi que pour son père, mais j’ai eu un vrai problème avec son caractère assez rigide. La fin l’a fait remonter un peu dans mon estime.
Ma préférée a été Kitty, très dégourdie pour son âge, dix ans, c’est le petit bébé de la famille. Pourtant elle fait preuve de beaucoup de volonté et d’autonomie.
Leur père n’est pas très présent, mais la confiance qu’il a en ses filles, fait d’eux une famille soudée et aimante.

L’auteur arrive à faire évoluer son héroïne tout au long du roman. Elle apprend de ses erreurs et prend confiance en elle. Bien qu’il fasse 480 pages, il reste très abordable au vu du public visé. Les chapitres sont courts et les caractères plutôt gros, ce qui amène une lecture fluide et rapide.

Je ne sais pas ce que nous réserve le prochaine, celui-ci se suffisant à lui-même, mais je le lirais avec plaisir.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les amours de Lara Jean, tome 1 : A tous les garçons que j’ai aimés – Jenny Han »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s