Darkiss

Confidences d’une fille en colère – Louise Rozett

Titre VO : Confessions, book 1 : Confessions of an angry girl
Édition : Darkiss
Genre : Jeunesse
Pagination : 379
Prix : 14.50 

Quatrième de Couverture

Bienvenue dans ma vie !
1. Ma famille a explosé,
2. Mon lycée est une jungle,
3. Mes « camarades » de classe n’ont que deux mots de vocabulaire : cool et fuck,
4. Ma meilleure amie ne pense qu’à perdre sa virginité,
Et moi, je me sens comme au milieu des Aliens et j’ai constamment la rage.
Je donnerais tout pour remettre les compteurs à zéro : ramener papa à la maison, entendre de nouveau rire maman, me chamailler avec mon petit frère — comme avant.
Seulement plus rien n’est comme avant, même pas MOI. La preuve, je viens de recevoir mon premier baiser…


Avis

Je me souviens avoir craqué sur la couverture à l’époque où je commençais le blog… je ne m’étais jamais penchée dessus jusqu’à ce que je reçoive le tome 2 pour la Masse critique Babelio.

Rose Zarelli est une adolescente de 14 ans qui fait son entrée au lycée d’Union High. Après six mois douloureux, elle essaie de repartir de zéro. Malheureusement, l’année ne va pas du tout se passer comme elle l’espérait.

Tout d’abord, j’aime les héroïnes « imparfaites » qui le savent, même si Rose est trop difficile avec elle-même, et surtout qui jouent avec les mots. Rose ou Rosie nous offre une mot nouveau à chaque chapitre qui sera une sorte de fil conducteur de celui-ci. C’est une jeune fille intelligente qui peine à trouver sa place.
L’entrée dans un nouvel univers va être une source d’angoisse et déception pour Rosie qui attendait beaucoup de cette nouvelle vie. Malheureusement la réalité la rattrape vie. On est écœuré par la méchanceté que peuvent avoir les adolescents entre eux. Je serais prête à parier que certaines scènes de bizutages décrites sont réelles.
Pourtant Rosie essaie de tenir bon, elle garde un code de conduite tout le long du roman. C’est une héroïne souvent ébranlée, parfois trop terre à terre par rapport à ses camarades.

On apprécie de suivre l’évolution de Rosie qui nous rappelera de temps en temps nos 14/15 ans quand on se cherchait. Les autres personnages ne sont en reste. Louise Rozett arrive à donner une certaine dimension à ses protagonistes qu’ils aient une grande place ou une plus petite. Elle joue avec eux, leur donnant vie sous nos yeux au fur et à mesure que les pages défilent. On a tantôt envie de les tabasser, tantôt envie de rigoler avec eux, même ceux qui apparaissent peu.

Il y a un petit début de romance. Ce n’est pas l’intrigue principal, mais elle fait partie de la vie de Rosie. J’ai trouvé ça plutôt pas mal que ça soit « lent ». On suit une tranche de vie, tout n’est pas parfait, il y a les petits malheurs et les bonheurs, les petits riens. L’auteur arrive à nous imprégner du quotidien de l’adolescente et les pages se tournent sans qu’on s’en rende compte.

Confidences d’une fille en colère m’a gardé en haleine, d’une certaine façon, du début à la fin. J’ai sauté sur le second tout de suite après et je suis en train de le dévorer.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Confidences d’une fille en colère – Louise Rozett »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s