Editions Prisma

Beachwood Bay, tome 1 : Unbroken – Melody Grace

Titre VO : Beachwood Bay, book 1: Unbroken
Edition : Editions Prisma
Genre : Romance érotique, New-Adult
Pagination : 285
Prix : 16.95 

Quatrième de Couverture 

Juliet est tombée folle amoureuse d’Emerson l’été de ses 18 ans dans la maison appartenant à ses parents en bord de mer. Après une relation passionnelle, le beau ténébreux la laisse tomber subitement. Quatre ans plus tard, Juliet a poursuivi ses études, surmonté tant bien que mal cet abandon et construit une relation équilibrée avec un garçon très bien, gentil et attentionné. Ses relations avec sa famille ne sont pas au beau fixe depuis qu’elle a perdu sa mère, autre cicatrice encore ouverte, mais elle refuse d’y penser et s’est forgé une carapace protectrice en se murant dans l’oubli et en avalant cachet sur cachet. Quand son père veut vendre la maison de la plage, Juliet y retourne trier ses affaires et, comme elle le craignait, croise Emerson qui habite toujours là. Un simple regard et toute la passion ressurgit subitement. Sincère ou manipulateur, Emerson va tout faire pour récupérer la jeune fille, aux prises avec un dilemme déchirant : choisir entre les deux garçons…
Avis

Reçu pour la masse critique Babelio, Unbroken est une romance fraiche et mignonne. Merci aux éditions Prisma.

Juliet, juste fiancée, bientôt diplômée, retourne à Cedar Cove dans la maison de son enfance pour faire les cartons suite à la vente de celle-ci. Le coeur lourd, nous la découvrons, essayant de faire face à son passé. Plus que les souvenirs de sa mère décédée il y a quatre ans, c’est son amour d’été qui resurgit, tel un ouragan, Emerson balaie toutes les certitudes que Juliet s’était construite après leur rupture.

Unbroken est une romance douce, pleine de nostalgie. Melody Grace nous offre une histoire passionnée entre deux êtres séparés par la vie, les décisions, bonnes ou mauvaises, réunit dans la souffrance et peut-être le bonheur.
Si on sait peu de choses sur le couple qu’était Emerson et Juliet, nous avons le droit à quelques flash-back qui éclairent notre lanterne quant aux évènements d’il y a quatre ans. Au départ, on nage un peu dans le vague, ne sachant trop à quoi nous attendre. Pourquoi se sont-ils séparés? Pourquoi revient-elle?
Tel un couple maudit, Juliet et Emerson se cherchent, se trouvent, se fuient, emportés par leur amour et leur désir.
Le roman nous délivre un amour à l’état brut que le temps n’a pas poli. Passionnel, douloureux, les deux amants vont-ils se perdre et se blesser encore une fois ou, est-ce un signe du dessin pour une seconde danse.

Juliet est une jeune femme à fleur de peau… Elle a beaucoup de mal à vivre avec son passé et le rejette en bloc, entraînant des crises d’angoisse en série. Elle a sorti la tête de l’eau grâce à sa meilleure amie, Lacey. Une colocataire enjouée et sûr d’elle, elle écume les soirées, cherchant en vain l’âme soeur.
Avec Daniel dans sa vie, Juliet vogue sur les rives de son destin tout tracé, mariage, appartement, etc.
Tout volera en éclat lorsqu’elle se retrouvera face aux yeux bleus d’Emerson. C’est un jeune homme dur, sombre et possessif. J’ai eu un peu de mal avec ce côté-là du personnage, même si j’ai parfois été touché par le personnage, j’ai trouvé c’est réaction un peu extrême.
Je dirais que les personnages sont restés, émotionnellement, dans cette période de la fin d’adolescence, où la passion du premier amour emporte tout sur son passage, vous ravage et vous brise si il ne vous renforce pas.

Le premier amour est plus fort que le temps et la douleur. Emerson est le premier à avoir fait battre son coeur, fait frémir son corps et quatre ans après les émotions sont encore là. Pour le coup, Melody Grace a réussi à prendre possession de ces émotions, à les restituer avec force et une certaine vérité.
Bien sûr, on ne peut enlever le côté cliché, mais on lit Unbroken pour un peu d’amour, de bonheur et de sensualité. Les scènes de sexe sont éparses et fortes, l’avidité est de mise.

Unbroken fait ressurgir des souvenirs, des moments d’insouciance et d’innocence où le monde est beau, les pieds dans l’eau et l’être aimé au bout des doigts.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Beachwood Bay, tome 1 : Unbroken – Melody Grace »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s