Collection SF·Folio

Basse-Fosse, tome 1 : Le baiser du rasoir – Daniel Polansky

Titre VO : Low Town, book 1: The Straight Razor Cure
Edition : Folio, collection SF
Genre : Fantasy, polar
Pagination : 466
Prix : 18 

Quatrième de Couverture 

Il y a eu la vie dans la rue. Il y a eu la peste. Il y a eu la guerre. Il y a eu la magie… Prévôt a survécu. Il règne désormais sur le quartier de Basse-Fosse, dealant pour les faibles comme pour les puissants, rappelant à l’ordre de manière définitive les inconscients qui viendraient empiéter sur son territoire. Pourtant, plusieurs enfants sont retrouvés morts. Pas question pour Prévôt de laisser ces crimes impunis, d’autant que les agents de la Couronne ne semblent pas pressés de résoudre l’affaire. Mais qui, du meurtrier ou de Prévôt, connaîtra le baiser du rasoir ?

Avis

Je lis rarement de la fantasy et, si je préfère le thriller au polar, j’aime quand même les enquêtes, je me suis donc laissée tenter par ce mélange subtil offert par Daniel Polansky.

Prévôt est un ancien garde de Rigus, aujourd’hui reconverti en dealer dans le quartier de Basse-Fosse. Lorsqu’une petite fille est enlevée et retrouvée morte dans une ruelle, Prévôt ne peut s’empêcher de mettre ses talents de détective à l’oeuvre. Malheureusement, il va vite se rendre compte que ce premier meurtre n’est que le premier d’une série qui va au-delà de ce qu’il s’imaginait.

Comme je l’ai dit, je ne suis pas une grande adepte de fantasy et je dois avouer avec humilité que j’étais un peu paumée au début. Il faut dire que Daniel Polansky ne tartine pas des pages et des pages sur l’univers dans lequel nous évoluons au côté de Prévôt. En revanche, il nous immerge tellement dans Basse-Fosse qu’on finit par avoir l’impression d’y avoir toujours été et à travers les yeux du héros, les pièces finissent par se mettre en place.
Ne vous attendez pas à un rythme effréné. On alterne entre le quotidien de Prévôt et l’enquête. J’avoue avoir aimé le roman plus pour Prévôt que pour l’intrigue en elle-même.

Prévôt est loin du héros, noble et beau. Il vient plutôt des profondeurs de Basse-Fosse, épargné par la peste, il a été un enfant sauvage, indomptable, caractère qui lui est resté adulte. Il apparaît comme un homme très indépendant, maître de lui-même, mais contre qui il faut éviter de trop se frotter. J’ai adoré ce personnage, il est sombre, décadent. Pourtant il est touché par les enfants, il se jette à la poursuite du meurtrier sans hésitation. Il prend sous son aile un gamin des rues. Prévôt ne retourne pas sa veste, il est directe, c’est manié la langue et s’adapter à ses interlocuteurs.

Daniel Polansky nous offre un roman noir, glauque. Ne venez pas chercher la lumière, vous n’y trouverez que les tristes réalités de Basse-Fosse qu’on pourrait facilement transposer sur la nôtre. On est pris dans le flot de la vie de Prévôt, les mots glissent tout seul, nous enrobe et nous transporte.

Le Baiser du rasoir a été une agréable découverte. Je me rends compte que je devrais lire un peu plus de fantasy car ça me plaît vraiment.
Merci à Livraddict et à Folio pour cette lecture.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Basse-Fosse, tome 1 : Le baiser du rasoir – Daniel Polansky »

  1. Je pense principalement à l'intrigue qui se révèle sans surpris et dont la conclusion m'a parue un peu « bâclée » et improbable. Sinon le reste dans l'ensemble est vraiment très sympa.

    J'aime

  2. Il s'agit d'une fable sur l'Amérique contemporaine, sur le climat d'une Amérique parano, persuadée que le danger vient de l'extérieur, quand elle est rongée de l'intérieur par la violence et l'incurie politique… Je suis d'accord sur la fin qu'on voit arriver de loin, mais elle est cohérente par rapport au message recherché, qui est de se méfier d'abord de ceux qui créent des leurres pour mieux masquer leurs propres turpitudes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s