Collection R·Robert Laffont

Les 100, tome 1 – Kass Morgan

 Titre VO : The 100
Edition : Robert Laffont, Collection R
Genre :Science-fiction, Young adult
Pagination :364
Prix : 17,90

Quatrième de Couverture 

Personne n’a posé le pied sur Terre depuis des siècles… jusqu’à aujourd’hui.

Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.

Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d’elle, cette fille qu’il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.

Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité

Avis
J’avais un peu peur de l’ouvrir suite aux différents avis pas toujours positifs. Heureusement, cette peur ne s’est pas confirmé puisque j’ai passé un bon moment.
Nous suivons les aventures de Clarke, Glass, Wells et Bellamy. Les trois premiers ont été condamnés à l’Isolement, la prison en clair, en attendant leur majorité et qu’un autre procès est lieu. Bellamy, lui, veut protéger sa soeur qui est à l’Isolement. 
100 prisonniers vont être envoyés sur Terre comme cobaye, après des siècles sans avoir foulé la planète bleue, ils seront les premiers à y remettre les pieds, mais à quel prix.
Le premier tome des 100 est un tome introductif, un bon premier tome. Kass Morgan nous fait ses révélations au compte goutte. 
On rencontre Clarke en premier, on ne sait pas trop pourquoi elle est là. Ensuite, nous apprenons que Wells est à l’Isolement pour protéger Clarke sur Terre. Au premier abord, j’ai un peu roulé des yeux en voyant ça, comme si il était le preux chevalier au service de ses dames. De plus, Clarke n’est pas le genre de filles qui a besoin qu’on lui tienne la main et elle nous le montre très bien au cours du roman.
Heureusement mon jugement s’est adoucit à l’encontre de Wells en voyant que c’était quelqu’un d’altruiste et tolérant.
Bellamy, bien que là pour sauver Octavia, est un solitaire, mais il n’hésites pas à aller chasser pour alimenter les autres jeunes.
Quant à Glass, sa situation est totalement différente des autres puisqu’elle s’est enfuie de la navette qui devait la mener sur Terre. 
Ses différents points de vue nous permettent d’apprécier le roman sous toutes ses coutures et surtout de continuer à en apprendre plus sur la société basée en orbite grâce à Glass.On se rend vite compte que cette société est inégalitaire, divisée en trois, l’élite sur Phoenix, et les ouvriers sur Arcadia et Walden.
Cette différence de statut reste peu présente sur Terre, si ils s’entre-aident plus ou moins, de petites luttes commencent à apparaître. La station n’est pas en reste puisqu’on se rend compte que les trois classes sociales ne peuvent se mélanger. Certaines sont plus faciles à sacrifier pour la survie de l’espèce.
Malgré les tensions, peu d’action dans ce premier tome, l’auteur a préféré mettre en place ses personnages en nous montrant les liens qui les unissent. Les flash-backs sont un vrai plus à l’histoire, ils sont insérés avec fluidité, ne coupent pas l’intrigue, ils alimentent et nous apprennent beaucoup de choses sur les protagonistes. On se rend compte que chacun a un secret, pas toujours glorieux, à confesser.

La fin arrive plus vite qu’on ne le pensait et nous laisse sur le derrière pour rester polie!

Publicités

8 réflexions au sujet de « Les 100, tome 1 – Kass Morgan »

  1. Je n'aime pas trop lire d'avis avant de lire un livre, ça m'arrive même parfois de ne pas lire la quatrième xD En revanche j'avais remarqué que les avis étaient bof et j'avais un peu peur, comme toi j'ai passé un bon moment. Il me tarde la suite. 😀

    J'aime

  2. Je l'ai également bien aimé 🙂
    On se laisse assez vite emporté dans l'univers décrit par l'auteure et oui la fin nous surprend assez, vivement le tome 2 🙂

    Le bande d'annonce de la série est sympa 🙂

    J'aime

  3. Je n'ai pas été convaincue par ce tome ! Trop de romance, pas assez de survie… La fin était très prévisible pour moi… 😦
    Mais la série a l'air mieux ! J'ai vu les deux premiers épisodes, c'est pas trop mal mais pas époustouflant non plus.
    Donc, avis globalement mitigé…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s