J'ai lu

La mécanique du coeur – Mathias Malzieu

Édition : J’ai Lu
Genre : Conte, fantastique
Pagination : 155
Prix : 5,80€



Quatrième de couverture 

Édimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

Mon Avis

« Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l’horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau. »

Après avoir réparé son cœur gelé, c’est ce que conseille le Dr Madeleine, mère adoptive de Jack lorsqu’il rencontre la belle Miss Acacia et que son cœur-horloge flanche.
En 160 pages, Mathias Malzieu nous offre un conte burtonnien où la complexité des personnages prend le pas sur l’histoire, ils la brodent de leurs émotions.
Un magnifique récit initiatique où se mélange rêve d’enfant et dur réalité. L’ouvrage paraît désuet au premier abord, petit, frêle comme son héros, pourtant la première page tournée nous emporte dans un Édimbourg froid et triste où Little Jack voit le jour.
Mathias Malzieu est, pour moi, un génie, plus qu’un écrivain, il est aussi auteur-compositeur, et l’album consacré à La mécanique du cœur ne peut que vous transporter. 
Un délice pour les yeux et les oreilles, on suit le récit initiatique de ce petit bonhomme au cœur-horloge.

Jack, notre héros, est d’abord un petit garçon, coupé du monde à cause ou grâce à sa mère adoptive, Madeleine, une docteur un peu étrange qui répare les gens d’une manière bien particulière. Si Jack a une horloge à la place du cœur, il côtoie aussi un clochard, Arthur avec une colonne vertébrale rouillée, des prostitués avec des jambes de bois. Loin de la famille parfaite que l’on pourrait s’imaginer, mais est-ce que l’amour ne compte pas plus que tout le reste.
Lorsqu’il tombe amoureux de Miss Acacia, la petite danseuse Andalouse, sa vie sera chamboulée à jamais, et son rêve l’emmenera loin d’Edimbourg pour découvrir les méandres de l’amour et l’être humain au cœur de l’Alhambra.

Dans ce roman poétique, Mathias Malzieu arrive à force de métaphores, à nous montrer les côtés les plus noirs dans lequel nous entraîne le sentiment amoureux. La réalisation de ses rêves est un long chemin d’embûches où il faut faire attention de ne pas se perdre. 
Accentué de sensualité, La mécanique du cœur émoustille les sens, le jeu entre Jack et Miss Acacia fait battre notre cœur autant qu’il fait tourner les aiguilles du cœur-horloge de Jack. Le temps s’écoule et nous sommes entraîner dans leur danse.

La mécanique du cœur nous apparaît d’abord comme un conte enfantin, merveilleux, jusqu’à ce qu’on gratte sous la surface et qu’il vous brise le cœur. Malgré tout, on l’aime quand même, car il nous a ensorcelé, les mots nous ont transpercé et nous le refermons avec tristesse.


N.B : Le film Jack et la mécanique du cœur sort le aujourd’hui. Qui va y aller? 

Publicités

9 réflexions au sujet de « La mécanique du coeur – Mathias Malzieu »

  1. J'ai adoré ce livre 🙂 j'ai également l'album qui va avec et c'est un grand plaisir à lire ou à écouter ! et je vais essayer de voir le film, juste pour comparer mon imagination avec lui 🙂

    J'aime

  2. Je l'avais bien aimé aussi même si je me sentais un peu abreuvée de métaphores. Par contre Le plus petit baiser jamais recensé m'a laissée sur le carreau. Trop de poésie au détriment de l'intrigue. J'aime pourtant la musique de Malzieu mais ses romans ne sont pas faits pour moi.

    J'aime

  3. Je n'ai jamais lu d'autres romans de cet auteur. J'aime bien le côté métaphorique, ça te permet de lire en deux niveaux, d'un côté le merveilleux enfantin et quand tu grattes bien, tu découvres un côté plus adulte.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s