Michel Lafon

Insaisissable, tome 2 : Ne m’échappe pas – Tahereh Mafi

Titre VO : Unravel me
Editions : Michel Lafon
Genre : Young Adult, Dystopie
Pages : 453

Quatrième de couverture
MON POUVOIR EST CHAOS
JE SUIS LEUR UNIQUE ESPOIR
ILS ME RECHERCHENT
JE LEUR ÉCHAPPERAI 
ILS VEULENT ME POSSÉDER
PERSONNE NE PEUT M’ATTEINDRE
ILS ME CROIENT FAIBLE 
JE LES BRISERAI
LUI SEUL PEUT ME SAUVER
L’AIMER C’EST LE CONDAMNER
Avis

Adam et Juliette ont réussi à trouver un refuge après s’être sauvés des griffes de Warner.
Le Point Omega, où vivent désormais nos héros, abritent d’autres personnes dotées d’un don comme Juliette.
Je dois avouer que ce second tome m’a moins emballée que le premier.
On n’en a apprend pas beaucoup plus sur le monde qui entourent les personnages à part qu’il est dévasté. Il faut dire que comme on suit toute l’histoire à travers les yeux de Juliette et que cette dernière est passée d’une cellule de prison à un abri sous terrain. On n’a pas l’occasion de voir grand chose. Dans tous les cas Tahereh Mafi arrive à nous faire sentir tout de même que le monde court à sa perte, le Rétablissement vaguement évoquer dans le premier tome ne rétablit rien du tout. Les gens sont parqués, meurent de faim et Juliette est peut-être leur seul espoir.
A la fin du premier tome, nous la quittons pleine de motivation, prise d’un nouvel espoir, et j’y croyais très fort moi aussi. Et voilà que je me prend une claque. Juliette m’a limite énervée, elle tournait en rond, éternelle insatisfaite. J’avais l’impression qu’il fallait la prendre par la main, faire tout à sa place, elle se sent seule mais elle s’exclut d’elle-même.
Je n’ai vraiment pas compris où cela me menait. Malgré tout, on arrive toujours à être emporté par le flot d’émotion. On se sent quand même transpérer par les sentiments de Juliette, par tout ce qui se passe dans sa tête.
Et la fin ne laisse pas indifférent, elle nous mène vers un troisième tome prometteur.
Je déplore de ne pas découvrir un peu plus Adam, il reste plutôt vide comme personnage pour moi. On sent la passion qu’il a pour Juliette, tout ce qu’il serait près à faire, mais en même temps, j’ai trouvé qu’il lui manquait un peu de culot.
Warner est tout à fait différent, il n’a aucun scrupule à « draguer » Juliette. Il est toujours ambiguë et on en apprend beaucoup sur personnage au cours du roman qui m’ont toujours autant déroutée.
D’ailleurs Juliette fait un peu la girouette entre ces deux personnages et moi, les triangles amoureux je trouve ça vite lourd quand c’est comme ça.
Un autre personnage a attiré mon attention, Kenji. Derrière son coté marrant et bon copain se cache un personnage courageux, qui sait ce qu’il veut, il assume ses responsabilités et n’hésite pas à porter les gens sur ses épaules. J’ai trouvé qu’il apportait un plus au roman surtout que Juliette a souvent à faire avec lui et qu’il lui apprend beaucoup. Il n’hésite pas à la bousculer un peu et ça j’ai plutôt apprécié.
Que dire de plus sur la plume de Tahereh Mafi, vous savez ce que j’en pense (si ce n’est pas le cas, je vous invite à lire la chronique jute en dessous).
Malgré les quelques points négatifs, j’aime toujours autant son écriture, et rien n’a changé. Si le fond n’est pas toujours à la hauteur, la forme quant à elle reste prenant, poétique.
Un second tome m’a moins passionnée que le premier, mais que j’ai dévoré quand même.
J’attend la nouvelle Destroy me et Ne m’abandonne pas avec impatience.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s