Milady

Maeve Regan, tome 1: Rage de dent – Marika Gallman


Éditions : Milady
Genre : Bit-lit
Pages : 397
Prix : 7.60€ Quatrième de couverture : 

Avant, ma vie était simple : l’université si j’en avais envie, les hommes quand j’en avais envie. Et je n’avais aucun problème qu’un barman ne puisse m’aider à résoudre. Mais là, depuis un moment, rien ne va plus. Le type sexy qui me draguait a rendu son déjeuner quand on a voulu concrétiser. J’ai cassé le nez du copain de ma meilleure amie, et elle ne l’a pas très bien pris. Lui non plus, d’ailleurs. Ensuite, je me suis mise à faire des cauchemars. Et tout ça, c’était avant qu’une bande de vampires décide de redécorer mon appart et qu’un colosse me kidnappe. Quand je vous dis que ce n’est pas ma semaine… 

Avis : 

J’ai rencontré Marika Gallman l’année dernière lors du goûté à la librairie l’Antre-monde. Une charmante rencontre, je suis repartie avec Rage de dent, et sa nouvelle couverture Milady, sous le bras. 
Maeve Regan est une jeune étudiante en littérature qui a un caractère de cochon, un sacré mauvais caractère. Elle sort souvent seule ou avec ses amis, Brianne et Elliot. Ce dernier est un peu comme un frère puisqu’après la mort de ses parents, elle part vivre chez son grand-père, voisin de la mère d’Elliot qui s’occupe d’elle comme si elle était sa fille. Le début des embrouilles commence avec son combat contre Marc, l’ex violent de Brianne, quelqu’un les observe, Lukas, le beau ténébreux. 
J’ai trouvé que l’intrigue mettait du temps à se mettre en place, je suis restée sceptique sur la moitié du livre environ, mais Marika Gallman m’a agréablement surprise. L’histoire n’a rien d’innovent, mais on passe un très bon moment, entre les instants de relâchements et ceux d’actions, c’est bien dosé.
J’ai eu beaucoup de mal à apprécier Maeve, je la trouvais vulgaire, son caractère m’insupportais, durant les premières pages elle me sortait par les yeux… Passée la première impression, on finit par s’y faire et se dire que c’est ce qui fait son charme. 
Maeve passe le plus clair de son temps avec Lukas. Il passe pour le charmeur de services, mais il traîne un lourd passé. Je le félicite de supporter le mauvais caractère de Maeve, parce qu’elle lui mène la vie dur. 
Les amis de Maeve, Brianne et Elliot, ne m’ont pas conquise plus que ça. Par contre la copine d’Elliot, Tara, que Maeve déteste, m’a bien plu, on oscille entre deux sentiments, suivre Maeve dans sa haine ou apprécier ce personnage pour ce qu’il est, parfait. Tara a tout pour elle, belle, gentille, généreuse, une façade pour ne pas perdre pied. 
Comme je l’ai dit plus haut, Rage de dent, n’a rien d’innovent pour moi. Il n’empêche que la plume de Marika Gallman est agréable, si le contenu le rend « banal » la forme le rend unique parmi les autres romans du genre. 
Même si j’ai eu du mal à accrocher aux personnages, j’ai quand même passé un très bon moment qui me fera lire la suite des aventures de Maeve Regan.

Lecture commune organisée sur Mort-sure
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s