Bragelonne

La Baby-Sitter – Gudule

Éditions : Bragelonne
Genre :
Horreur
Pages : 119
Prix : 2.99€(ebook)

Quatrième de couverture  

Étrange gouvernante pour de très bizarres enfants… Et si la rassurante baby-sitter se laissait dominer peu à peu par la sauvage et sanglante violence que contiennent les contes de fées qu’elle lit le soir aux enfants ? Les deux gamins pourront-ils échapper à celle qui tout d’un coup se prend pour l’ogre et traque les chères têtes blondes ? Le grand méchant loup se lèche les babines… 
Avis

C’est en profitant des promotions sur les epubs chez Bragelonne que j’ai découvert Gudule. Tout m’intriguait, le nom de l’auteur, la couverture et le résumé, un mélange de conte et d’horreur. J’étais déjà conquise.

Lucie, une jeune fille qui cache un lourd secret, doit garder deux charmants enfants, Cyril et Violette pendant le week-end. Ce qui semblait être un week-end bienheureux se transforme vite en cauchemar. Entre réalité et conte de fée, Gudule nous perd dans les méandres des histoires qui bercées notre enfance.

Première scène, rencontre entre la baby-sitter, Lucie, charmante et jolie et la mère de deux têtes blondes, Violette et Cyril. Les premières pages s’écoulent au fil des contes racontés par Lucie, Le Petit Chaperon rouge, Blanche-neige,… jusqu’au moment où les contes se transforment en scène d’horreur. Gudule oscille entre les deux, ce qui semble merveilleux au premier abord, finit par devenir le pire cauchemar des personnages. Le lecteur est entrainé dans tout ça sans pouvoir sans dépêtrer, on cherche à fuir, haletant mais la réalité nous rattrape aussi vite qu’on dévore ce roman.

Lucie est une jeune fille tout ce qui a de plus normal malgré son passé bien gardé dans un tiroir de son esprit. Cyril et Violette, les jumeaux, qu’elle garde, sont tout aussi charmant qu’elle, de vrais anges. Poussés dans leur retranchement, on se rend compte que l’âme humaine recèle des noirceurs même dans les enfants les plus innocents.

L’alternance des genres, entre le merveilleux des contes de fées, des premières scènes se heurtent vite à la plume crue et dégoulinante d’horreur de Gudule. Elle nous sert du sang, de la chair et de la peur. J’ai adoré ! On voit qu’elle maîtrise son sujet, on a cette impression d’être dans un conte qui a loupé un tournent important.
Ma curiosité m’a bien servie, je ne regrette pas ma découverte. Un autre roman de Gudule m’attend sur ma liseuse et je pense qu’il ne m’attendra pas longtemps.

Publicités

5 réflexions au sujet de « La Baby-Sitter – Gudule »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s