10/18

Raison et sentiments – Jane Austen


Titre VO : Sense and sensibilityEditions : 10/18
Genre : Classique, romance
Pages : 382
Prix : 7.50€Quatrième de couverture 

Raison et sentiments sont joués par deux sueurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment. La raison a raison de l’imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIè siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.


Avis 

Après la mort de leur père, Elinor et Marianne Dashwood se voient contrainte de quitter la maison familiale de Norland, avec leur mère et leur sœur cadette, Margaret.
Leur frère, John Dashwood, né d’un premier mariage, devait prendre soin d’elles , promesse faite à son père avant sa mort. Influencé par sa femme Fanny, il n’en fait rien. C’est ainsi qu’elles s’en vont vivre à Barton cottage auprès de la famille Middleton.
De cette nouvelle société verra naitre de nouveaux amours, celui du colonel Brandon envers Marianne, et de cette dernière envers John Willoughby. Quant à Elinor, elle a laissé son amour à Norland, puisqu’elle est éprise Edward Ferrars, le frère de Fanny, sa belle-sœur.

De la plume de Jane Austen, on découvre une fois de plus les émois amoureux et les deceptions qui s’ensuivent. A travers le regard d’Elinor, on voit la déchéance de sa sœur, le cœur brisé par Mr Willoughby. L’auteur nous dépeint deux personnages totalement différent, comme nous le montre le titre.
Elinor est la raison. Pleines de sagesse, elle rattrape souvent les fautes de sa sœur et sait faire preuve de calme et de retenue. Ce n’est pas le cas de Marianne, très expansive et enthousiaste, elle reste persuader, que nous n’avons qu’un grand amour. Elle rit beaucoup du colonel Brandon, qu’elle trouve déjà trop vieux pour être une nouvelle fois amoureux.

On pourrait découper le roman en deux parties, la première étant à Barton, où la vie est plutôt calme, malgré les diverses sorties que proposent les Middleton. Mr John et Mme Jennings sont des personnages qui aiment les distractions et la société. Ils donnent de la vie à cette partie du roman, où il ne se passe pas grand chose. D’ailleurs plus tard, Elinor et Marianna partiront à Londres avec Mme Jennings.
A ce moment, je trouve que le rythmes s’accelère. On en apprends un peu plus sur le manque de nouvelles de Willoughby. Elinor retrouve Edward, mais pas dans les meilleures conditions. Tout ca rondement mener par la plume de Jane Austen.
C’est toujours avec ironie qu’on découvre certains personnages, que l’auteur n’hésite pas à nous décrire. Cela fait tout le charme de ces romans. Je me suis beaucoup attachée à Elinor qui n’hésites pas à faire passer les interêts de sa sœur avec les siens. Même si la personnalité de Marianne met un peu de soleil au duo, elle est vite ternie par sa grande dépression qui l’assagira. Un mal pour un bien. On s’attache facilement aux différents personnages, chacun a son caractère bien défini et ne rends la lecture que plus agréable.

Mon second roman de Jane Austen offert par Rambahl et que j’ai lu avec plaisir. Je n’hésiterais pas à lire ces autres romans, pour retrouver un style aussi plaisant.
Publicités

4 réflexions au sujet de « Raison et sentiments – Jane Austen »

  1. J'ai bien aimé ce roman mais pas autant que Orgueil et préjugés et surtout Persuasion. Je n'ai pas tellement accroché aux deux héroïnes et à leurs histoires d'amour. Ceci dit, ça reste un excellent roman.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s